Articuler action parlementaire, action gouvernementale et mobilisation populaire

Créé par le 21 juil 2024 | Dans : a0-blog citoyen, socialiste et républicain et actualité du Nouveau Front Populaire

Ce sous titre de la lettre hebdomadaire de Patrick Le Hyaric évoque la nécessité d’une mobilisation sur les lieux de travail, les lieux d’études et de création culturelle, les quartiers et les villages. Cette mobilisation populaire s’articule avec l’action parlementaire du NFP. Et demain avec un gouvernement de la république prenant enfin en compte la nouvelle donne politique plaçant le bloc du NFP en tête des sièges à l’AN.

Cette articulation précise Patrick Le Hyaric, « peut permettre de garder le cap du « pouvoir vivre mieux » incluant rémunération du travail, développement des services publics, amélioration des retraites, combat contre la précarité du travail, garantie d’activité et de travail pour toutes et tous, pouvoir d’intervention des salariés sur les productions et leur travail, amélioration des protections sociales. »

Dans sa lettre PLH revient longuement sur le coup de force de la macronie et de la dite droite républicaine sans oublier de dénoncer le viol de la séparation des pouvoirs avec le vote des 17 ministres en exercice quand il ne manquait que 13 voix à André Chassaigne pour gagner le Perchoir.

Les intérêts supérieurs du bloc bourgeois expliquent ce déni de démocratie. « Si André Chassaigne, avec toutes ses qualités et son ancienneté de parlementaire aguerri n’est pas élu président de l’Assemblée nationale, c’est tout simplement parce que ce bloc bourgeois représenté par la minorité présidentielle, les droites et l’extrême droite font et feront barrage à tout ce qui ouvre la voie à un changement progressiste. S’aligner d’une manière ou d’une autre sur ce bloc en composant avec le président de la République reviendrait à entrer dans une « union sacrée » contre les travailleurs, les créateurs et une bonne partie des travailleurs indépendant jusqu’aux PME elles aussi victimes du capitalisme financiarisé. »

En conclusion PLH en appelle à « solidifier l’unité du NFP » et lui donner des suites « en le plaçant en permanence sous contrôle populaire » . « En effet, le bloc des gauches et des écologistes a le plus de députés à l’Assemblée nationale sans avoir de majorité et ils ne représentent qu’un tiers des voix dans le pays. Le travail politique de conquête pour gagner des soutiens et des mobilisations dans tous les secteurs de la société est donc à l’ordre du jour, pour construire une majorité politique dans le pays. De ce point de vue la création et l’animation de comité du Front populaire pour organiser de l’information, des débats et des actions est d’une grande utilité. »

Retenons cette ambition relevant d’une « conception large du NFP » contre la vision réductrice d’un cartel de quatre partis. « Ce doit être un nouveau front démocratique des forces populaires, un fort mouvement d’actions progressiste, social, écologique ancré au tréfonds de la société. » Les mots de PLH font mouche pour contrer la coalition en cours de constitution des partis du bloc bourgeois. ce bloc entend protéger «  le système et la politique mis en œuvre depuis plusieurs quinquennats ». Contre lui, les forces du NFP doivent « faire vivre deux grands acquis : le barrage à l’extrême droite et la construction de leur union qui doit se transformer en union populaire en renforçant le pôle de rupture, le pôle de la transformation sociale ». 

Cette invitation à l’action militante passe par la création et l’animation de comité du Front populaire pour organiser de l’information, des débats et des actions. Cette mobilisation ne vise rien d’autre que celle d’une nouvelle cohérence au service de l’intérêt général pour l’application de la plate forme du NFP.

Vous retrouverez chaque semaine l’intégralité de la lettre de Patrick Le Hyaric sur son blog https://patrick-le-hyaric.fr/

Xavier Dumoulin

Communiqué de presse de Céline Piot au nom de la GRS membre de la fédération de la Gauche républicaine

Créé par le 19 juil 2024 | Dans : Fédération de la Gauche Républicaine (GRS, MRC, l'Engagement, LRdG)

Fédération de la Gauche Républicaine

Mont-de-Marsan le 18 juillet 2024

Le premier acte de l’Assemblée nationale issue de la dissolution du 9 juin est un très mauvais signal donné aux Français.

Malgré la défaite du camp présidentiel aux élections législatives anticipées, une macroniste, Yaël Braun-Pivet, est réélue présidente de l’Assemblée nationale. C’est la première fois dans l’histoire de la Cinquième République que le camp battu aux élections législatives obtient la présidence de la Chambre basse.

Cette réélection, Yaël Braun-Pivet la doit aux députés LR. Les électeurs du Nouveau Front Populaire sont donc floués de leur mobilisation : les députés macronistes, visiblement y compris ceux des Landes, leur ont tourné le dos en pactisant avec ceux de LR, élus eux aussi grâce aux voix de la Gauche, mais qui lui dénient tout droit à gouverner.

Or les Français, dont le vote est méprisé, ne pourront pas accepter la reconduction à l’identique d’une majorité sortante désavouée. Le sentiment qu’ils ont d’être dépossédés du vote ne cesse de monter depuis que le résultat du référendum de 2005 a été bafoué. Jusqu’où le pouvoir en place veut-il jouer avec le feu ?

S’il se sentait obligé vis-à-vis des électeurs, Emmanuel Macron nommerait un Premier ministre Nouveau Front Populaire, ce qui lui éviterait d’être sourd aux résultats des Législatives et au front républicain qui a bénéficié à ses deux députés landais.

 

Céline Piot

Co-animatrice départementale de la Gauche Républicaine et Socialiste pour les Landes,

membre de la Fédération de la Gauche Républicaine (GRS, MRC, L’Engagement, LRDG)

Macron ou la gouvernance d’une France à la dérive, par Myriam Lacladère

Créé par le 30 juin 2024 | Dans : Articles de fond, Gouvernement, Projet politique

Avant de commenter plus avant le résultat des élections législatives, retour utile sur la gouvernance macroniste analysée, sur ce blog, par Myriam Lacladère*.

La France est un pays républicain dont la devise remontant à 1789 est Liberté Egalité Fraternité. Elle figure à l’article 4 de la constitution de 1848 et à l’article 2  de la constitution actuelle de 1958.

Le recul des droits, la régression des libertés auxquels nous avons assisté ces dernières années, les choix politiques tournant le dos au progrès social, la maltraitance des précaires, l’abandon des Services Publics, le mépris des mouvements sociaux d’ampleur, comme le combat contre la réforme des retraites, constituent le terreau sur lequel l’extrême droite a prospéré.

Les prises de position de M.Macron dès avant son élection à la présidence de La République, mais aussi les réformes qu’il a imposées à coup de 49-3 contre l’avis des Français, aggravent les injustices, et montrent son rejet de la démocratie et du contrat social . Il a transgressé comme jamais ce contrat auquel les Français sont attachés. Même la droite classique n’a jamais déconstruit à ce point le socle de stabilité de notre société.

Par son système disruptif M.Macron remet en cause les fondements du vivre ensemble patiemment mis en place à la Libération de La France en 1945, et n’a eu de cesse de  déchirer le filet social qui permet aux plus défavorisés de survivre et à La République de prospérer.

Par les injustices et la pauvreté accumulées, il a provoqué la colère des Gilets jaunes puis celle des banlieues et rendu la France difficilement gouvernable. Le lourd bilan des émeutes qui ont enflammé le pays à la fin juin 2023, avec 50.000 émeutiers, 2.508 bâtiments touchés, dont 243 établissements scolaires, pour des dommages estimés à près d’un milliard d’euros (un pognon de dingue?), en sont l’expression récente.

Lire la suite »

Par bonds et gambades dans notre Sud-Ouest…

Créé par le 20 juil 2024 | Dans : a-le quartier libre de XD, a0-blog citoyen, socialiste et républicain et actualité du Nouveau Front Populaire

Las de toutes ces lâchetés de la semaine écoulée, à peine soulagé par le résultat de la composition du nouveau bureau de l’AN et toujours en attente d’une résolution par le haut de la question gouvernementale, je ne décolère pas en lisant l’article d’humeur de l’éditorialiste de Sud-Ouest. Ce dernier s’en prend bien inélégamment aux déclarations d’André Chassaigne qui font suite à la victoire en trompe l’œil de la macronie au Perchoir.

Cette macronie défaite dans les urnes et sauvée malgré tout d’une déroute absolue au second tour des législatives aux dépens du RN grâce au loyalisme des électeurs du NFP. Ceux-ci se sont reportés dans des proportions beaucoup plus élevées que l’électorat macroniste sur le candidat républicain restant en lisse contre celui de l’extrême droite. Non content de bénéficier d’une telle asymétrie nos mauvais perdants du bloc macroniste (Renaissance, Horizons, MODEM) ont organisé la plus grande magouille électorale pour l’emporter au perchoir. Cette mésalliance crapuleuse qui trahit toutes les déclarations antérieures de leurs alliés de circonstance ampute sérieusement le sens du précédent front républicain électoral. La droite républicaine dans une certaine porosité avec la droite ciotiste n’a pas brillé dans son engagement contre le RN et ses trop rares appels électoraux ninistes (quand ils existent!) ressemblent à ceux moqués jadis par le président Mitterrand : « Ni de gauche, Ni de gauche »!

Ces cocoricos de victoire de la droite de droite peuvent bien charrier dans leurs délires l’illusion d’un effacement du dernier scrutin au suffrage universel. Ils ne changeront rien à la réalité politique présente : le président à l’origine de cette folle dissolution qui a failli renverser l’ordre républicain doit assumer le verdict du suffrage universel qui place le NFP en tête des deux autres blocs. 

Du coq à l’âne, changeons de registre sans se focaliser sur l’édito de B.L en félicitant le même journal S.O de sa nouvelle série estivale avec un premier article sur les vaches marines landaises gardiennes du lac d’Aureilhan (suite à lire dans le précédent article de ce blog) …

Xavier Dumoulin

Par bonds et gambades de nos pensées vagabondes …(suite)

Créé par le 20 juil 2024 | Dans : a-le quartier libre de XD

Du coq à l’âne, poussons plus loin l’expression en félicitant le même journal de sa nouvelle série estivale avec un premier article sur les vaches marines landaises gardiennes du lac d’Aureilhan. Dans nos explorations personnelles de l’histoire naturelle des Landes, nous avions exhumé avec enchantement cette richesse animalière de nos landes étendues à l’infini. Les landes représentaient « le type de fonds communal le plus répandu. Le pacage est une de leurs principales utilisations. Il est ouvert toute l’année à toutes sortes de bêtes, bétail à corne, bêtes à laine, chevaux, juments et même porcs qui sont mal vus dans d’autres parties du terroir » écrit Anne Zink dans son magistral ouvrage sur « clochers et troupeaux. Les communautés rurales des Landes et du Sud-Ouest avant la Révolution ». 

Dans son Histoire des Landes de 1846, Dorgan témoigne qu’elles sont « le vaste théâtre de toutes espèces chassables (quand) les chasseurs intrépides, montés sur des chevaux légers, chassent tantôt le loup, quelquefois le renard, le plus souvent le lièvre. D’autres, moins bruyants, chassent la palombe au fusil, et souvent avec des filets. » François Sargos, à qui nous empruntons cette citation dans son beau livre illustré des photographies de Pierre Petit sur « La forêt des Landes de Gascogne – une nature secrète» aux éditions France Sud-Ouest, nous « apprend que localement la chasse et la pèche se confondaient bien souvent, car on utilisait des filets aussi bien pour les poissons que pour les oiseaux. On y apprend aussi que la lande était le théâtre d’un hivernage de toutes sortes d’oiseaux que l’on ne suspecte même pas en France. C’est dire si la région était riche ! »

Dès le milieu du XIX° siècle, des voyageurs pouvaient apercevoir des vastes troupeaux de chevaux et de bœufs sauvages depuis leur siège de train, dans ces espaces infinis de maigre végétation, impropres à la culture, sur un sol d’alios qui retenait des eaux stagnantes. Et avant eux depuis leur siège de diligence à l’instar d’un Ernest Young, d’un Théophile Gautier, d’un Mérimée, d’un Taine ou d’un Victor Hugo. « Mais qu’elle est la surprise, qu’elle est la jouissance du voyageur, lorsqu’à travers les troncs dégarnis des pins, il aperçoit un de ces lacs magnifiques qui séparent la contrée des landes de celle des vastes dunes ! » s’exclame V.A Maltebrun dans sa monographie des Landes du milieu du XIX° siècle. « Il approche, et sa vue se repose sur une vaste nappe d’eau découpée au milieu des pignadas, et dont les bords sont ornés de villages d’un effet délicieux. D’immenses prairies couvertes de bestiaux qu’elles nourrissent, hélas ! sans utilité ; des marais dont les roseaux servent de refuge à des buffles, et des landes plus sèches où ces troupes de chevaux sauvages déploient leur vitesse, embellissent ce riant paysage qu’animent les frêles nacelles des pêcheurs ». « Les animaux domestiques les plus remarquables sont les chevaux, on élève des mulets et des ânes, que l’on vend dans les montagnes » poursuit V.M Malte-Brun qui signale à leur côté les moutons dont on a beaucoup amélioré la race, « les chèvres et les porcs (qui) abondent… Les bœufs et les vaches (qui) sont de la petite espèce, on ne les emploie guère que pour l’agriculture. » 

J’invite à ces lectures vers d’autres horizons dans  l’attente d’un nouvel article de notre consoeur, Coralie Salle après cette évocation des vaches marines sauvées de la disparition grâce à l’initiative de Denis Lanusse, technicien de la fédération départementale des chasseurs des Landes (Sud-Ouest.journal/2024-07-20 p 10).

Une politique de la préservation animale et de la biodiversité bien nécessaire à la conservation de notre patrimoine génétique…

Le pigiste bénévole du Blog citoyen, ami du vivant et de l’humanité,

Xavier Dumoulin

Déclaration d’André Chassaigne à l’Assemblée…

Créé par le 19 juil 2024 | Dans : a0-blog citoyen, socialiste et républicain et actualité du Nouveau Front Populaire

Image de prévisualisation YouTube
12345...1163

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY