« Les combats de Danielle Mitterrand sont aussi dans ses livres »

Créé par le 08 août 2019 | Dans : Danielle Mitterrand et France Libertés

Dans la dernière livraison de la lettre électronique de Cuba coopération je découvre ce jour ce bel article qui donne à méditer sur le sens d’un combat et d’une vie.
XD
« Les combats de Danielle Mitterrand sont aussi dans ses livres » dans Danielle Mitterrand et France Libertés

dimanche 4 août 2019
par  Michel Porcheron

Un jour que devant lui quelqu’un parlait de la mort, Jean Paulhan (1884-1968) lui dit : « La mort ? Pourvu que je vive jusque-là ! »

Ce doute, cette appréhension, Danielle Mitterrand ne l’aura jamais connu. Dire « non », elle le tenait de son père. « Halte-là, ça suffit », elle y a travaillé toute sa vie.
Comme elle préférait combattre, loin des projecteurs, avons-nous retenu comme il le fallait ses objectifs de résistance d’une vie entière ?

Il reste (aussi) ses livres, ses préfaces.
A (re) lire aujourd’hui, demain ou plus tard, car ils résisteront au temps. Double et modeste coup de projecteur.

Deux articles de Michel PORCHERON :

Danielle Mitterrand : « L’embêtant, c’est quand on a un corps qui ne veut plus marcher et qu’on a 17 ans dans sa tête »

{{}}

PDF - 421.8 ko

Danielle Mitterrand a laissé une dizaine de livres

{{}}

Un clavier d’ordinateur fut, jusqu’à ses 87 ans, une des armes de Danielle Mitterrand

Hommage à Pierre Péan, journaliste d’investigation et essayiste, par Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre

Créé par le 26 juil 2019 | Dans : Non classé

Avec Pierre Péan nous perdons l’un des grands éclaireurs de notre temps. Il était l’un des plus remarquables journaliste d’investigation et un essayiste d’un immense talent dont chaque ouvrage, fruit de ses recherches exigeantes, était attendu avec impatience. Chacune de ses œuvres a marqué un moment de la conscience de la vie politique française suscitant des débats passionnés. C’était un homme de gauche assurément mais avant tout, pour lui, il y avait l’exigence de la vérité. Noires fureurs, blancs menteurs a éclairé d’une vive lueur le drame du Rwanda, ébranlant les vérités toutes faites.

Une jeunesse française, qu’il a complétée et partiellement corrigée par un second ouvrage, reste une pièce majeure pour comprendre le parcours de François Mitterrand.
La face cachée du Monde, véritable bible co-écrite avec le regretté Philippe Cohen, autre plume rebelle à toutes les formes de la bien-pensance, n’a pas peu contribué à remodeler le visage de la presse française. Partout Pierre Péan a jeté un regard décapant sur les forteresses de l’ordre établi, jetant bas les nouveaux conformismes, il a été sur ce point de vue un grand républicain. Nous devons beaucoup à l’acuité de son esprit et à la puissance de son travail. Nous devons beaucoup à son courage, il a été une conscience civique qui a balisé notre route. À titre personnel, je perds un ami très cher qui me manquera toujours. J’adresse à sa femme Odile, à son fils Grégory, à sa fille Raphaëlle, à ses six petits enfants et à tous ses amis, l’expression de mon grand chagrin et de ma profonde sympathie. Il manquera à tous, il manquera à la République.

La gauche française encore et toujours à la recherche d’un nouveau souffle…

Créé par le 24 mai 2019 | Dans : a2-Blog-notes politique de Xavier Dumoulin

la gauche française toujours en quête de sa révolution culturelle

Retour sur notre billet qui précédait les primaires de la gauche en 2016!!!

Le début de l’article daté est reproduit en bas de page pour ne pas alourdir le texte ci-dessous.*

La pensée Mao Tsé-toung constituait un vrai marqueur de ces années soixante-dix en France et en Europe. Auprès d’une jeunesse « aventuriste » à la recherche d’exotisme et de renouveau idéologique, cette grande révolution culturelle prolétarienne mythique fournissait, avec la révolution cubaine de Fidel et du Che, un exemple vivant d’une régénération révolutionnaire dans cet Occident enlisé dans ce plat réformisme des PC occidentaux, engoncés dans une posture accommodante avec l’ordre existant depuis le partage du monde en deux blocs. D’où le rayonnement du modèle chinois auprès des non-alignés, précédant cet espoir trahi d’une perspective nouvelle de cette voie chinoise. Lire la suite »

General Electric : Stop au démantèlement !

Créé par le 25 juin 2019 | Dans : Articles de fond, Economie

Lundi, 24 Juin, 2019

Texte collectif. Développer la filière énergétique industrielle pour répondre aux besoins humains, écologiques et sociaux de nos territoires pas à ceux de la finance !

 

En annonçant 1 044 suppressions d’emplois sur le territoire de Belfort, soit plus de la moitié des effectifs dédiés à la filière des turbines pour centrales à gaz, avec les effets induits sur la cinquantaine de sous-traitants, General Electric porte un coup terrible à la filière énergétique et industrielle française, ceci après des centaines de suppressions d’emploi chez GE renouvelables (GE-Hydro power).

D’un trait de plume serait rayé de la carte le plus gros centre de production mondial de turbines à gaz, des savoir-faire technologiques et des compétences humaines accumulés depuis des décennies, qui ont conduit à la capacité de réaliser de A à Z des turbines aux puissances variées.

LA  DÉCISION de GE est ANTI-ÉCOLOGIQUE et  ANTI-ÉCONOMIQUE

                La turbine à gaz est décisive pour la transition écologique en tant qu’alternative au charbon et au lignite dans les pays qui l’utilisent massivement, car elle produit deux fois moins de CO2 et aucune particule fine. Son pilotage flexible en fait une des technologies incontournables pour compenser l’intermittence des énergies renouvelables, tant que des solutions de stockage viable ne sont pas trouvées. Elle peut aussi avoir sa place dans un avenir énergétique décarboné (biométhane, hydrogène). Loin d’être en fin de cycle de  vie, le produit devrait connaître au contraire un bond de sa demande mondiale. Lire la suite »

Pour Marie-Noëlle Lienemann, la loi santé ne répond en rien aux besoins des Français

Créé par le 22 juin 2019 | Dans : Santé-social-logement

Une loi santé qui ne règle pas les problèmes, n’enraye en rien la dégradation de notre système de soin et du fonctionnement les hôpitaux publics…

http://http://www.mnlienemann.fr/2019/06/sante-la-loi-buzyn-ne-repond-en-rien-aux-besoins-des-francais-et-des-acteurs-de-la-sante/

Des annonces pour les urgences qui ne colmatent pas les brèches

Agnès Buzyn vient d’annoncer 70 millions d’euros pour tenter de stopper l’important mouvement social aux Urgences. Une fois de plus le gouvernement croit résoudre les problèmes et calmer la colère en dégageant tardivement une enveloppe budgétaire limitée pour des mesures dites immédiates. Mais ni la somme, ni la méthode (colmater les brèches au fil de l’eau) ne répondent à l’ampleur des problèmes rencontrés par les services d’urgence et la globalité des difficultés des hôpitaux publics.

Oui, c’est bien l’ensemble de l’hôpital public qui est sous tensions, subit des manques criants, des dysfonctionnements qui dégradent la qualité des soins aux patients et les conditions de travail de tous les personnels.

La situation gravissime des urgences est la partie visible de l’Iceberg : une crise majeure et les manques criants de l’Hôpital public. L’engorgement des urgences est aussi la conséquence de l’absence de disponibilité de lits capables d’accueillir les malades qui s’y présente. Il provient aussi de la disparition des hôpitaux de proximité avec des urgences mieux réparties sur tout le territoire. Il y a enfin le manque d’effectifs et la grande difficulté de recruter médecins, infirmiers(es) et aides-soignants(es) dans ces services car les rémunérations et la prise en compte de la pénibilité sont notoirement insuffisantes.

L’hôpital public a besoin d’un plan global immédiat et inscrit dans la durée, de remise à niveau et une revalorisation immédiate des salaires de tous les médecins, soignants et personnels !

La ministre de la santé depuis sa nomination ne veut ni voir, ni entendre et tente de faire croire que son plan « santé 2022 » et sa traduction législative (la loi sur « l’organisation et la transformation de notre système de santé ») allaient résoudre les problèmes. Non seulement ces perspectives à moyen terme servent d’alibi pour ne rien régler dans l’immédiat, mais en réalité elles enclenchent de nouveaux reculs, dans la veine des politiques libérales qui prévalent depuis trop longtemps et ont causé les dégradations actuelles.

Les projets gouvernementaux omettent systématiquement le rôle majeur et structurant de l’hôpital public dans notre système de soins et par ailleurs sont accompagnés d’un silence assourdissant sur les moyens financiers que la nation consacrerait à la qualité ce dernier comme à l’ensemble de la filière santé. Lire la suite »

« Reconstruire à gauche » est un hors-sujet par Adrien Quatennens, Député France insoumise du Nord, dans l’Huma

Créé par le 17 juin 2019 | Dans : Projet politique

https://www.humanite.fr/politique-quels-chantiers-pour-reconstruire-gauche-2-673522

Le traditionnel clivage entre la gauche et la droite a façonné le paysage politique pendant des décennies. Les deux grands partis qui structuraient ce clivage, PS et LR, ont été aspirés puis remplacés par Emmanuel Macron dont le socle idéologique leur est compatible.

Pour prolonger les politiques d’inspiration libérale, Macron a substitué au clivage gauche-droite le clivage entre prétendus « progressistes » et « nationalistes ». C’est le duo entre l’extrême marché et l’extrême droite qu’il impose depuis 2017 et confirmé lors des dernières élections européennes. Ce paysage se consolide partout en Europe. Il fonctionne comme une nasse qui retarde le moment de la prise en charge réelle des défis humains et écologiques qui nous font face. L’urgence est donc d’imposer un nouveau clivage opérant. Réhabiliter le clivage gauche-droite est une vaine entreprise. Lire la suite »

12345...1143

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY