http://www.chevenement.fr/Declaration-commune-PS-MRC-volet-politique-_a122.html 

L’art de la politique ce n’est pas de témoigner mais de faire avancer ses idées. Certes pas à n’importe quel prix. Les débats de la social-démocratie de la fin du 19° sur le ministérialisme (Jaurès défendait la participation à un gouvernement républicain) ou plus tard les choix d’un Mendes-France, démontrent les difficultés concrètes d’appréciation auxquelles ont pu se trouver confrontées les meilleurs esprits. Aujoud’hui Jean Pierre Chevènement (qui participa naguère aux gouvernements Mauroy,Fabius, Rocard et Jospin et démissionna pour refuser la parenthèse libérale, la guerre du Golfe et la partition de la République), a eu le courage de rejoindre Ségolène Royal sur la base d’un accord reprenant l’essentiel de son projet. Pour réorienter l’Europe vers la croissance et l’emploi et refonder la République il faut savoir choisir. Le projet libéral anti-social de Sarkozy place chaque force de gauche devant ses responsabilités.Posté par Xavier DUMOULIN le 10/12/2006 14:00