http://www.lexpansion.com/art/126.0.152179.0.html#42771

Xavier DUMOULIN 03/01/2007 à 21:10
N’en déplaise aux déclinologues de tous poils, les français ne sont pas défaitistes! Ceux qui vitupérent contre notre modèle social, emprunt – dénoncent-ils – de ringardisme et de rigidités, vantent dans le même temps les vertus des systèmes étrangers souples et flexibles. Cette entreprise de démoralisation s’appuie sur des présupposés idéologiques qui ne résistent pas vraiment à l’examen concret des situations. Nos déclinologues, obnubilés par leur passion destructrice, oublient d’afficher le prix à payer pour sacrifier à leurs modèles. La France est un pays encore très attractif. Sa productivité au travail supporte largement la comparaison avec l’étranger. Le travail est souvent qualifié. La démographie reste favorable. Pour faire un diagnostic adapté, il serait utile de poser des vraies questions. Quelles sont nos valeurs et dans quelle société veut-on vivre? Ces fondements une bonne fois posés, je concède alors que tout reste à faire… en matière de solidarité et d’avancée vers une société redonnant au travail la place central qu’il mérite. C’est tout un programme et ça ouvre des perspectives motivantes. De quoi nous faire retrousser les manches. Là nous nous comprenons mieux!