http://www.lexpress.presse.fr/idees/forums/message.asp?idM=248361&idF=862&idD=87&numeroPage=1&numSort=0&order=1

Christophe Barbier situait bien les contraintes et les marges d’action de Ségolène Royal dans cette visite. Au deuxième jour de rencontre on peut mesurer toute la capacité de la candidate à conjuguer les relations diplomatiques avec une expression républicaine sur les questions de démocratie politique et sociale. La dimension économique est aussi bien présente. Sur ce terrain, elle exprime une vision volontariste pour les échanges franco-chinois et plus largement pour une autre mondialisation . En liant ces questions avec les problèmes environnementaux et de développement, Ségolène Royal semble en mesure de relever son challenge. C’est important pour la France, l’Europe, les pays émergents et en difficulté de développement.

Xavier DUMOULIN Forum de l’Express