Un internaute français sur deux utilise le web pour se tenir au courant de l’actualité politique. D’après l’Observatoire 2006-2007 de la netcampagne présidentielle de l’Ifop, cette proportion a progressé de 7% depuis novembre. Autre tendance: plus l’internaute vieillit, plus il recherche des informations politiques. Et si les sympathisants socialistes et de l’UMP recourent souvent à Internet pour s’informer (59 et 64%), ceux des Verts semblent le bouder (27%).

« 20 minutes »