Avec 29% d’intentions de vote contre 28 et 17 pour Sarkozy et Bayrou, Ségolène Royal aurait l’avantage au premier tour. Sa remontée. au deuxième tour se précise également : son challenger n’obtient que 50,50% des voix, ce qui présente une situation extraordinairement ouverte.

Ce sondage est à paraître demain dans « le journal du Dimanche ».

Sources France Inter pour les premiers commentaires

Xavier DUMOULIN