Seul député du Mouvement républicain et citoyen (MRC) de France, Christian Hutin a été élu dans la 12è circonscription du Nord (Dunkerque – Saint Pol sur Mer).

Après les défaites de Jean-Pierre Chevènement dans le Territoire de Belfort et de Georges Sarre dans la Creuse, vous êtes le seul député du MRC. Quel sont vos premiers gestes de députés?

Demain matin, j’irai soutenir les salariés de Renault sur le Dunkerquois dont l’usine doit être rachetée par un groupe étranger. Puis je me rendrai à l’Assemblée. Je ne sais même pas où ça se trouve, je suis un bizut. Je vais avoir du mal à trouver l’entrée. Je suis aujourd’hui le dernier des Mohicans. Ça m’embête un peu parce que j’ai relu le bouquin. A la fin, le dernier des Mohicans meurt. Allez-vous aider le Parti communiste à disposer d’un groupe à l’Assemblée en siégeant avec eux ?
Je n’ai eu aucun appel du PCF. Le MRC a signé un accord avec le PS. Demain, je suis invité à une réunion avec les socialistes. Je verrais donc là-bas la place que je vais occuper au sein de l’hémicycle. Je ne suis pas inquiet car je vais bénéficier des conseils de Jean-Pierre Chevènement, l’un des grands législateurs français. Il sera mon sage et mon professeur.
Justement, quel est l’avenir pour le MRC ?
Je ne sais pas encore. Nous devons nous réunir dimanche prochain pour en discuter. Le parti a invité tous les députés élus. C’est-à-dire : moi ! Notre accord avec le PS sera déterminant pour demain.

Recueilli par Vincent Vantighem (à Lille)