Tous les noms d’oiseaux font l’affaire pour dénoncer les prétendues turpitudes des rivaux. Dans le bestiaire socialiste, l’écologie ne fournit pourtant aucune clé. Les jeunes lions s’acoquinent aux gazelles qui chassent les éléphants. Ces derniers moquent de leurs défenses les carnivores aux dents longues ! Non ce n’est pas la jungle, et à tout prendre, c’est quand même plus sympa que la langue de bois ! Ces sonores rugissements pourraient bien amuser la galerie s’il n’y avait, en arrière plan, de sérieuses questions de fond et de méthode. Quand nos concitoyens mêlent  réserves et attentes vis à vis d’un pouvoir coriace aux appétits d’ogre,  il y aurait sans doute mieux à faire dans le camp des assiégés. De ma modeste posture de Mohican,  je propose aux tribus indiennes de changer de totem en adoptant « Bison futé ».

X D