les chevaliers de la nappe ronde

Contes et légendes presque médiévales destinés à divertir les foules

 L'album des chevaliers

Toutes les bonnes choses – et les mauvaises aussi, d’ailleurs ! – ont une fin.

Aujourd’hui est le jour où les Chevaliers de la nappe ronde tirent leur humble révérence.

Quand nous avons commencé à narrer ce conte et légende presque médiévales destinés à divertir les foules nous avons pris le risque de nous faire les rapporteurs d’une histoire dont, par avance, nous ne connaissions pas la fin.

Pour notre plus grand ravissement, nos personnages nous ont échappés. Nous surprenant, nous déroutant, nous agaçant mais, au fond, restant toujours poilants.

Maintenant c’est à eux qu’il appartient de noircir les pages vierges de ce conte et légende presque médiévales et s’ils en trouvent la fin…grand bien leur fasse !

Chevaliers Lance l’Eau et Attrape le Sel dont la quête s’arrête là…ou pas.

—————————————————————————————————————————-

Merci au Marquis de Laurède qui est un des premiers à nous avoir mis en avant, merci à la Baronne, à Julie Princesse des Corbières, à Marc Vasseur, à Antimythe, à Corylus, à l’Ecureuil du Noisetier, pour les plus assidus d’entres eux.Merci à tous ceux qui sont passés, à ceux qui sont restés, à ceux qui de temps en temps ont laissé un commentaire mais aussi aux foules silencieuses.

Et nos chevaleresques excuses à ceux que nous aurions omis de citer.

mardi, 23 décembre 2008