A Cologne, les producteurs de foie gras seraient interdits de salon agroalimentaire par les autorités allemandes au prétexte de la sécurité publique. Drôle de façon de retourner les rôles en excipant de l’hostilité d’un certain public à l’égard des traditions culinaires françaises.

Le département des Landes est un haut lieu de l’élevage et du gavage des canards. Son président Henri Emmanuelli s’insurge, à juste raison, contre cet interdit qui vient frapper un des fleurons de la production locale. Le développement durable de la filière canard, fondé sur la qualité  et sur l’excellence gustative des produits locaux, s’en trouve fort menacé! Et par le fait toute l’économie locale!

Dans un réflexe sain, les édiles locaux se mobilisent pour la défense des traditions. Et le parti « chasse, pêche, nature et traditions » fait cause commune avec le président socialiste Emmanuelli dont on connaît le tempérament et les goûts prononcés pour la culture raffinée du pays d’Aliénor. Une culture qui vient de loin depuis l’impératrice Eugénie de Montijo ou, plus avant, les Wisighots et la gaule romaine…

A Mont de Marsan, chacun peut apprécier ce Manolete de la politique, aficionado a los toros, lors des corridas des fêtes de la Madeleine dans les arènes du Plumaçon qui valent une sacrée réputation à cette grande place taurine. Après le festival Flamenco du début du mois, la ville vibre à nouveau, mais cette fois aux rythmes des bandas. L’empreinte de l’Espagne est ici bien vivante. Et quand nos voisins catalans interdisent la corrida, nous redoublons d’efforts pour préserver cette solide tradition taurine qui fait tant causer les non initiés.

A ceux qui ne verraient dans ces trésors de notre patrimoine gascon qu’une survivance de rites barbares, il faut avec force rappeler la symbolique de ces manifestations. Du banquet de village aux courses landaises et toujours sous le sons des fanfares et autres harmonies municipales, elles rassemblent et enchantent autour de traditions culturelles qui ne sont, au fond, rien d’autre que le propre de l’homme… et de la civilisation!

X.D