Avec l’élection de 177 sénateurs, la gauche remporte haut la main ce scrutin. Pointe d’ironie de l’histoire, Larcher de son prénom Serge, élu DVG, était annoncé comme le 175° sénateur de la nouvelle majorité qui devrait mettre un terme samedi prochain à la présidence de Gérard, sénateur des Yvelines.

Le président de la République  remporte un nouveau record avec le résultat de cette élection qui traduit l’exaspération des territoires et de leurs élus face à la politique de démantèlement des services publics et des principes républicains. Après les victoires de la gauche aux élections locales, municipales, départementales et régionales, celle à la Haute Assemblée doit donner le départ d’une nouvelle résolution de toute la gauche.

Le système Sarkosy a révêlé aux Français sa vraie nature. Il est aujourd’hui illégitime et rien ne semble pouvoir le sortir de cet enlisement dans les affaires qui ternissent l’image de notre république et son rayonnement.

Il faut penser l’alternative et non simplement l’alternance à laquelle nous invitent les politiciens sans autre ambition que celle d’accéder au pouvoir.

 Après la défaite de la majorité conservatrice néolibérale il faut relever la France et la République en soudant la gauche et le peuple autour d’un programme de salut public.

Je fais ce matin un rêve : celui de voir prochainement les Montebourg, Chevènement ou Mélenchon retrouver l’initiative pour répondre avec le peuple français aux défis inédits de la crise du capitalisme financier international.

Vive la République, Vive la France!

X.D