crédits photographiques du blog citoyen, socialiste et républicainCrédits photographiques du blog citoyen, socialiste et républicain : Athènes — l’acropole

C’est ainsi qu’on désigne les responsables ; ceux d’ici et du monde entier. Responsables parfois coupables de coups tordus qui seraient restés sous silence sans une médiatisation qui prend souvent les choses à l’envers et dans le plus grand désordre. Allez comprendre ce qui fait l’actualité des affaires. Est-ce leur gravité intrinsèque ou bien le battage médiatique à des fins inavouées? Avec des petites affaires qui n’en sont même pas quand les grandes restent cachées avant de surgir dans la scène politico- médiatique.

En substance, celles de la prostitution avec ce déferlement de voyeurisme médiatique en ces temps  d’abolitionnisme puritain. Sur un autre registre — celui du financement occulte des partis — c’est Montebourde en justicier, et Jack, dépité mais prêt à en venir aux mains , qui rivalisent publiquement jusqu’à en faire perdre le Nord au P.S. Et pendant ce temps, à Bruxelles, on prétend sauver l’Europe et l’Euro en faisant tout une affaire du jeu solitaire des puritains. Pas conservateurs pour rien ces gentlemen de la City qui ne livreraient pas leurs juteuses affaires contre celle de l’euro. Au rique d’exaspérer l’Establisment. Vous l’avez vu, le Nicolas, faire un vent au premier ministre conservateur, David Cameron, sur l’air du casse toi pauvre con? Ah! la perfide Albion, elle a bon dos!

Mais nos responsables, jamais coupables, continueront-ils longtemps à s’affairer dans des bavardages stériles autour d’une impossible auto-régulation de l’Europe telle qu’elle est? Car s’il est une affaire urgente entre toutes, c’est bien celle de la remise en ordre de marche d’une Europe enferrée dans les contradictions des gestions néolibérales. Autrement dit, une remise en cause radicale du monde des affaires. Il serait grand temps de prendre l’affaire en main!

X.D