«  Quand les rêves d’une génération tombent en cendres, en arrive une autre pour ranimer la flamme. Cela est bel et bon. Aussi la liesse sera-t-elle du meilleur aloi, place de la Bastille, quand un autre « on a gagné » envahira grands et petits écrans. Un joli mai, en République, cela se fête, après cinq années où la vulgarité friquée nous aura tant fait honte. Le refus de l’humiliation par tous les moyens, légaux y compris, fait partie des droits de l’homme et du citoyen. Un blouson doré de Neuilly dans le fauteuil du général de Gaulle, c’était plus qu’une faute de goût, une atteinte à ce minimum d’estime de soi dont a besoin un républicain du rang pour ne pas baisser les yeux devant son voisin de pallier. » (1)

Ces élections sont, à l’évidence, un temps fort de notre combat citoyen. Elles ouvrent la voie d’une véritable alternative.

Vive la république sociale! Vive la France!

La rédaction du blog citoyen, socialiste et républicain pour 2012

(1) Régis Debray : Rêverie de gauche, Flammarion , 2012, 10 euros.