Lu dans l’Huma le 26/11/12

Quatre ans après la visite de Hugo Chavez à Paris (photo), la France et le Venezuela ont « renoué les fils du dialogue », avec la visite à Caracas de Benoît Hamon.

Les deux pays ont signé ce dimanche sept accords de coopération. La volonté de François Hollande est de « renouer les fils du dialogue qui  n’étaient pas totalement rompus mais qui étaient un peu détendus ces  dernières années », sous la présidence de Nicolas Sarkozy, a  expliqué dimanche en fin de journée à l’AFP Benoît Hamon, ministre français de l’Economie sociale et solidaire. Il a profité de l’occasion pour féliciter le président Hugo Chavez pour sa « brillante réélection », début octobre.

Avant son départ lundi, le ministre français doit également rencontrer le vice-président vénézuélien Nicolas Maduro. Il s’agit de la première visite en Amérique latine d’un membre du  gouvernement français depuis l’élection à la présidence de la  République du socialiste François Hollande, en mai.

Renault s’installe

Les accords, signés samedi, portent sur des domaines comme l’industrie, les mines, la science et le tourisme, selon un communiqué publié dimanche du ministère vénézuélien de l’information et de la communication. Selon les officiels vénézuéliens, un des accords prévoit l’installation d’une unité d’assemblage de véhicules Renault, et envisage la possibilité de production de pièces détachées sur place.

Les deux gouvernements ont également signé un accord destiné à simplifier les procédures d’extradition, a ajouté à l’AFP un responsable de l’embrassade de France.

 

S.G.