Communiqué de Christian Hutin, Vice-président du Mouvement Républicain et Citoyen et député du Nord, vendredi 30 novembre 2012.

L’assemblée générale de l’ONU a voté hier soir à une majorité écrasante, la reconnaissance de la Palestine comme Etat observateur. Nous devons nous en féliciter, ce n’est que justice. C’est aussi un progrès en particulier au niveau juridique puisque désormais la Palestine sera de droit membre de toutes les agences et organisation de l’ONU. Ce point est important mais nous savons aussi qu’il n’est pas suffisant.

Sur le terrain, la colonisation se poursuit et met en danger la perspective de la seule solution politique viable: celle de deux Etats souverains vivant en paix et côte à côte.

La France a donc un rôle majeur à jouer dans cette partie. Nous savons tous que le règlement du conflit israélo-palestinien reste la clef d’un Proche-Orient et d’un bassin méditerranéen apaisés. Les intérêts de la France y sont directement engagés et notre diplomatie doit tout mettre en œuvre pour parvenir à la relance d’un véritable « processus de paix ».

Celui issu d’Oslo est mort en réalité depuis l’assassinat d’Itzak Rabin et la démarche de Mahmoud Abbas est probablement l’une des dernières possibilités de sortir d’une crise qui n’a que trop duré et dont les conséquences peuvent être dramatiques.

Vendredi 30 Novembre 2012