Jean-Pierre Chevènement a décidé de quitter le Mouvement républicain et citoyen (MRC), dont il était président d’honneur, pour « reprendre sa liberté »

bdx3mai20110081.jpgcrédits photographiques du blog citoyen et républicain

« Je souhaite reprendre ma liberté. Comme tout parti politique, le MRC obéit à une logique. Je suis au-delà des logiques partisanes », a-t-il expliqué à l’AFP.

« Le MRC a sa logique et moi, j’ai la mienne (…) Je veux m’exprimer en toute liberté sur l’école, le collège, l’Europe, la crise grecque, l’Ukraine, le terrorisme… » a affirmé Jean-Pierre Chevènement, ajoutant qu’il ne fallait pas interpréter cette décision comme un « retrait [de la vie politique], tout au contraire ».

« Je compte relancer le cercle République moderne », créé en 1983 après son départ du gouvernement, a-t-il rappelé.