Chers amis,

Cela fait désormais presque un an que notre mensuel,
Bastille République Nations, a lancé une opération de
financement participatif afin de devenir Ruptures. Ce successeur
est bel et bien né en juin 2015, et ce, en particulier grâce à
votre soutien, notamment par l’annonce de cette naissance via
votre réseau.

Nous vous en remercions une nouvelle fois.

Et nous espérons que ce mensuel vous a jusqu’ici intéressé,
et a répondu à vos attentes. Le questionnaire récemment envoyé à
nos lecteurs – dont le nombre s’est significativement accru –
témoigne d’une satisfaction de ceux-ci, avec naturellement des
remarques, des critiques, des suggestions.

Le n°6 vient de paraître. Il nous faut désormais trouver un
second souffle, c’est-à-dire élargir encore le nombre de nos
abonnés afin d’atteindre le seuil de l’équilibre économique.

C’est pourquoi nous nous permettons de nous adresser à vous
une nouvelle fois. Nous vous serions reconnaissants d’attirer
l’attention des internautes et de vos contacts sur une offre
promotionnelle comprenant l’envoi du précédent numéro, du numéro
en cours, et de celui à paraître fin février – le tout, pour
9,80 euros.

Cette offre, qui vise à faire découvrir Ruptures à tous
ceux qui n’avaient pas saisi cette chance précédemment, est
limitée au 20 février. Elle est réservée aux souscriptions en
ligne. On y accède par http://ruptures-presse.fr/abonnement/

Ruptures, journal indépendant, radicalement eurocritique, a
d’abord et avant tout la volonté d’informer, et ce, afin de
donner aux citoyens les éléments et les moyens de penser par
eux-mêmes, de s’engager efficacement dans des combats pour le
progrès social, la souveraineté du peuple, l’indépendance
nationale.

En ce sens, cette contribution en vue de mieux faire
connaître notre mensuel rejoint probablement vos propres
combats. Nous vous en remercions par avance.

Bien cordialement,

L’équipe de Ruptures