a1-Abc d’une critique de gauche. Le billet de XD

Articles archivés

L’élection au perchoir : une supercherie frappée d’indignité

Créé par le 19 juil 2024 | Dans : a0-blog citoyen, socialiste et républicain et actualité du Nouveau Front Populaire, a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de XD

Toute honte bue, Braun-Pivet ose se dire obligée par le résultat d’une tambouille électorale. Hier c’est le front de la honte qui  a barré la route au Front Républicain. En fondant cette victoire à la Phyrrus sur une plate combinaison avec la droite de Wauquiez, celle qui a refusée avec ses électeurs de faire front républicain contre le RN aux législatives, la perche est trop grosse d’équivoques pour les citoyens démocrates. Avec de surcroit, ce vote à l’Assemblée de 17 Ministres en exercice, procédure contraire à l’esprit et à la lettre de nos institutions. Les 48 voix venues de la droite de Wauquiez et les 17 voix du gouvernement ne rendent-elles pas illégitime ce résultat qui prend la forme d’une provocation? Quand BP ne l’emporte néanmoins qu’avec 13 voix seulement obtenues par subterfuge (quid des quelques voix du RN disparues  de l’ensemble du second tour au troisième?)! C’est, comme le souligne dans sa protestation le président Chassaigne,  une victoire volée par une alliance contre nature!

Quoi qu’il en soit, soulignons le remarquable score du président Chassaigne qui agrège, lui, au-delà des seules voix du NFP (193), celles de la dizaine de députés donnant sens au précédent scrutin.

Ce résultat ne change donc rien au fond de l’affaire dont la résolution appartient au chef de l’Etat qui doit nommer à Matignon un Premier Ministre du camp du NFP, premier bloc à l’Assemblée. C’est aux composantes de ce Front uni de désigner dans la sérénité celle ou celui qui assumera cette charge pour la concrétisation d’un programme d’urgences sociales.

Xavier Dumoulin

La désignation d’André Chassaigne, candidat unique du NFP pour la présidence de l’Assemblée nationale : un signe prometteur d’avancées…

Créé par le 18 juil 2024 | Dans : a0-blog citoyen, socialiste et républicain et actualité du Nouveau Front Populaire, a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de XD

La personnalité reconnue du parlementaire communiste s’origine dans sa façon d’être ouvert aux autres sans reniement mais avec, chevillé au corps, le souci d’avancer. Son intelligence de la chose publique s’étend aux domaines les plus variés avec cette exploration d’une raison sensible à la condition des plus humbles. Sa prouesse législative pour garantir une retraite au monde agricole a couronné cet esprit intrépide qui marie avec bonheur l’art de la dialectique et de la politique.

Nous l’écoutions récemment, pendant la campagne des élections européennes, vanter dans les Landes aux côtés de notre candidate, Céline Piot, la souveraineté alimentaire et un nouveau modèle agricole écologique porté par une petite paysannerie contre l’agro-business dominant. La veille il dissertait avec discernement et solidarité autour de la situation de Cuba en proie au blocus des Etats-Unis.

Cet orateur, au sens de l’écoute éprouvé, sait dire la vérité des choses sans ambages tout en accueillant nuances et contradictions dans sa rhétorique argumentée. Fidèle à l’idée communiste – celle de la défense du monde du travail sans compromission avec les forces du capital et de la finance – notre député saura animer la vie parlementaire et arbitrer les débats avec la résolution et la bienveillance d’un homme façonné par sa longue expérience de la ruralité et du vécu des plus humbles de nos concitoyens.

Et ceci quel que soit l’issue des prochaines heures :  Chassaigne élu au Perchoir de l’Assemblée ou bien député influent, au cœur des joutes parlementaires pour faire valoir les urgences sociales dans un esprit combattif et attentif à toutes les causes d’une République sociale.

Xavier Dumoulin

A son tour, Laurence Tubiana, candidate dite de la société civile pour Matignon, ne fait pas l’unanimité à gauche

Créé par le 16 juil 2024 | Dans : a0-blog citoyen, socialiste et républicain et actualité du Nouveau Front Populaire, a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de XD

 

L’économiste, ex-présidente de la convention citoyenne pour le climat et ancienne ambassadrice pour les négociations de la COP21 à Paris en 2015, est la « personnalité de la société civile » qui a été proposée, lundi 15 juillet (1), par le Parti socialiste (PS), le Parti communiste français (PCF) et Les Ecologistes à La France insoumise (LFI). Après l’épisode de refus par le PS de la présidente de région de La réunion, la présente candidature souffre d’un rejet de la part des Insoumis qui voient en elle une candidate Macron compatible.

Récemment signataire d’une tribune au « Monde », Laurence Tubiana fait partie d’un collectif  de 70 intellectuels, responsables associatifs et anciens élus de gauche. Celui-ci plaide pour tendre la main aux autres acteurs du Front républicain pour discuter d’un programme d’urgence républicaine. Selon ce collectif l’initiative doit partir du côté du NFP et du programme présenté aux législatives qui ne peut pas être un point d’arrivée dans tous les domaines (2).

Une analyse que l’on retrouve aussi chez l’historien Matthieu Fulla. Lequel situe la spécificité et les difficultés de la position du NFP par rapport aux références historiques permettant à la gauche d’exercer le pouvoir ; cartel des gauches en 1924-1926, Front Populaire 1936-1937, Libération et début de la quatrième République, 1944-1947, Union de la Gauche, 1981-1984 et gauche plurielle, 1997-2002, avec participation communiste au gouvernement, 1984 -1986, 1988-1993, présidence Hollande, 2012-2017, sans participation communiste. Par comparaison avec les précédentes victoires électorales de la gauche aux législatives, le NFP se trouve, écrit-il, dans une configuration sociopolitique et institutionnelle inédite. Avec la présence massive de l’extrême droite sur les bancs du Palais-Bourbon et l’existence d’un Hémicycle composé de blocs rivaux, situation sans précédent dans l’histoire de la Ve République. 

Au pouvoir, la gauche a toujours dominé l’Assemblée à l’ exception du gouvernement de Michel Rocard (1988-1991), contraint de solliciter l’appui d’une quinzaine de députés communistes ou centristes pour faire voter ses lois. Différence notable car le NFP au pouvoir devra convaincre systématiquement une centaine d’élus d’autres bords.

Cet historien, spécialiste de l’histoire des gauches en Europe, a fait sa thèse sur « le parti socialiste face à la question économique (1945-1981), une histoire économique du politique ». On lit donc avec intérêt ses considérations sur les difficultés de la situation présente avec cette droitisation de la société. La chute de son article ne manque pas de piquant quand il convoque les écrits antérieurs d’Emmanuel Macron en 2011 dans la revue Esprit.

« Prônant la remise à plat d’un régime phagocyté par l’élection présidentielle, son auteur, un certain Emmanuel Macron, y lançait un éloge vibrant de la « double vertu du parlementarisme et de la démocratie sociale que notre République a encore trop souvent tendance à négliger ». Cette approche, aux antipodes de la pratique « jupitérienne » du pouvoir, aurait pu esquisser une voie de sortie négociée de cette situation inédite. En fixant par le haut les conditions de création de la nouvelle majorité dans sa deuxième « lettre aux Français » en moins d’un mois, le chef de l’Etat a au contraire privilégié la confrontation avec la gauche.(3) »

Xavier Dumoulin

(1)lemonde.fr/politique/article/2024/07/16/la-candidature-de-laurence-tubiana-pour-matignon-soumise-a-lfi-le-nouveau-front-populaire-au-bord-de-la-rupture

(2)lemonde.fr/idees/article/2024/07/11/le-nouveau-front-populaire-doit-sans-tarder-tendre-la-main-aux-autres-acteurs-du-front-republicain-pour-discuter-d-un-programme-d-urgence-republicaine

(3)lemonde.fr/idees/article/2024/07/15/mathieu-fulla-historien-le-nfp-se-trouve-dans-une-configuration-inedite-dans-l-histoire-des-victoires-electorales-de-la-gauche

15 juillet, le jour d’après

Créé par le 15 juil 2024 | Dans : a0-blog citoyen, socialiste et républicain et actualité du Nouveau Front Populaire, a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de XD

Ce jour de 1789, le roi Louis XVI, à son réveil,  apprend la prise de la Bastille par les Parisiens. Déjà décalé, notre monarque allait entamer cette folle et farouche opposition contre-révolutionnaire aux idées inspirées des Lumières, encourageant, par là même, la Révolution…

La gauche française aurait pu fêter dans la bonne humeur ce dernier 14 juillet si ce n’était ce véto incompréhensible d’une de ses formations au choix consensuel d’une candidate pour Matignon…

En panne d’initiative, sans front uni, le bloc dominant la nouvelle Assemblée désamorce l’enthousiasme de ses électeurs. Ceux-ci s’interrogent sur une hypothétique alliance contre nature reniant le noyau dur du programme au bénéfice d’une combinaison politique inavouable.

C’est portant dans la conformité de la parole et des actes que l’on apprécie l’authenticité en politique comme dans la vie. Avec ce bémol s’agissant de la grande politique qui suppose une lucidité éclairée du Prince stratège, lequel doit se garder d’en dire trop en même temps. De De Gaulle à Mitterrand, un certain machiavélisme a pu inspirer l’action républicaine. Méfions-nous cependant des arrière-pensées de nos politiciens quand ils ne trouvent pas les mots justes pour justifier leur inertie.

A bon entendeur, Salut et Fraternité!

Xavier Dumoulin

 

ET APRES? Huguette Bello, Fabien Roussel, Valérie Rabaut, Marine Tondelier et Jean-Luc Mélenchon : Tous(tes) pour un(e), un(e) pour tous(tes)!

Créé par le 13 juil 2024 | Dans : a0-blog citoyen, socialiste et républicain et actualité du Nouveau Front Populaire, a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de XD

Nos députés insoumis dissidents fondent l’association pour une république écologique et sociale. Raquel Garrido, ex-députée, et Guillaume Ancelet, président du comité de soutien de François Ruffin sont de la partie. Le député Piquard reste à distance de cette initiative. L’objectif du mouvement APRES : exister pour cimenter le NFP, changer de politique et rassembler les gauches et les écologistes. Il s’agit bien pour ces protagonistes de sortir de l’impasse. La leur et celle de toute la gauche…

En la matière, Fabien Roussel fait preuve de ce pragmatisme et de cette intelligence politique vantés hier dans notre billet. En proposant la candidature d’Huguette Bello, présidente de La réunion et ancienne députée communiste, proche des Insoumis, le secrétaire général du PCF manifeste cette capacité de dépassement des contradictions pour une dynamique nouvelle du NFP. Il vante l’étoffe et l’épaisseur du personnage pour aller à Matignon. Huguette Bello semble représenter une candidature consensuelle pour d’éminents représentants des partis constitutifs du bloc dominant la nouvelle Assemblée.

Par delà la confirmation d’une candidature pour Matignon, le plus difficile reste à faire : concrétiser ce changement de cap au sommet de l’Etat, à l’Assemblée nationale et dans la réalité quotidienne des Françaises et des Français. Un chantier qui appelle une mobilisation sociale d’envergure pour briser les résistances de la finance, du grand capital et des blocs néoconservateurs et néolibéraux qui n’entendent toujours pas, à ce jour, grâce à l’appui du véto présidentiel, se soumettre au verdict du suffrage universel. A vouloir trahir l’esprit des institutions, le président, pendant ce temps, aggrave, jour après jour, son image déjà irrémédiablement entachée!

Xavier Dumoulin

 Image de prévisualisation YouTube

12345...95

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY