Gouvernement

Articles archivés

Identité nationale : 8 universitaires démissionnent

Créé par le 18 mai 2007 | Dans : Gouvernement

NOUVELOBS.COM | 18.05.2007 | 12:53

Huit universitaires, dont Patrick Weil et Gérard Noiriel, quittent les instances de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, pour protester contre l’instauration, « inacceptable » selon eux, d’un ministère de « l’Immigration et de l’Identité nationale ».

Huit universitaires ont annoncé vendredi 18 mai leur démission des instances officielles de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (CNHI), qui doit ouvrir ses portes en 2007. Ils protestent contre l’instauration, « inacceptable » selon eux, d’un ministère de « l’Immigration et de l’Identité nationale ».
Selon l’historien Patrick Weil, spécialiste des questions d’immigration, signataire d’un texte adopté par sept autres universitaires, « l’association de l’immigration et de l’identité nationale est inacceptable ».
« C’est une honte, a-t-il déclaré à l’AFP. Au moment où tant de gens se rallient en trouvant formidable de faire partie d’un gouvernement moderne, il faut rappeler qu’il y a quelque chose qui n’a rien de moderne et au contraire effrayant dans la création de cette administration ».

« Problème »

Selon le texte, le rapprochement des deux termes « s’inscrit dans la trame d’un discours stigmatisant l’immigration et dans la tradition d’un nationalisme fondé sur la méfiance et l’hostilité aux étrangers dans les moments de crise ».

« Là où le pari de la CNHI était celui du rassemblement tourné vers l’avenir autour d’une histoire commune que tous étaient susceptibles de s’approprier, ce ministère menace au contraire d’installer la division et une polarisation dont l’histoire a montré les ravages » (…) . « Il n’est pas dans le rôle d’un Etat démocratique, indique encore le texte, de définir l »identité’. Associer ‘immigration’ et ‘identité nationale’ dans un ministère n’a jamais eu de précédent dans notre République: c’est, par un acte fondateur de cette présidence, inscrire l’immigration comme ‘problème’ pour la France et les Français dans leur être même ».

Musée et médiathèque

Les autres signataires du texte sont Nancy Green, Gérard Noiriel, Patrick Simon, Vincent Viet, Marie-Christine Volovitch-Tavarès, Marie-Claude Blanc-Chaléard, Geneviève Dreyfus-Armand.
La Cité de l’histoire de l’immigration, située Porte-Dorée à Paris et dont le président du conseil d’orientation de l’établissement est Jacques Toubon, devrait ouvrir ses portes dans le courant de l’année.
Créée en janvier 2005, la Cité devrait proposer, outre un musée national et des expositions temporaires, des colloques et des activités pédagogiques, des interventions d’artistes et une médiathèque. (AFP)

Réaction de Jean-Pierre Chevènement à l’annonce de la composition du gouvernement

Créé par le 18 mai 2007 | Dans : Blog du Che, Gouvernement, Le Che

  18 Mai 2007 sur le blog de Jean Pierre Chevènement http://www.chevenement.fr/index.php

Communiqué de Jean-Pierre Chevènement, vendredi 18 mai 2007

Si le choix d’un gaulliste social à la tête du gouvernement peut paraître comme un élément de rééquilibrage, l’autonomie du Premier ministre vis à vis de Nicolas Sarkozy risque d’être réduite.

La séparation de Bercy en deux ministères serait une bonne chose, si le mot « industrie » figurait dans le portefeuille de M. Borloo. Il n’y figure malheureusement pas.

Quant à la nomination de MM. Kouchner et Jouyet aux Affaires étrangères et européennes, cette manœuvre de bas étage ne laisse augurer rien de bon pour la suite. Indépendamment de leurs personnalités attachantes, l’un et l’autre ont toujours symbolisé la droite dans la gauche. Le théoricien du devoir d’ingérence, Bernard Kouchner fournira des munitions idéologiques pour justifier l’alignement sur les Etats-Unis : a-t-on jamais vu les faibles s’ingérer dans les affaires des forts ?

Quant à Jean-Pierre Jouyet, on ne peut guère compter sur ce dévot de l’européisme qui a toujours sanctifié l’orientation libérale de la construction européenne, pour en redresser le cours.

L’ouverture de la droite vers la droite qui nichait dans la gauche ne trompera personne. Cette pseudo « ouverture » n’est en fait qu’une couverture : elle servira à justifier le retour au bercail atlantiste, les tentations néocoloniales et les dérives européistes.

Un seul aspect positif à cette manoeuvre de couverture : elle renforce la gauche en l’épurant.

Le nouveau gouvernement ….

Créé par le 18 mai 2007 | Dans : Gouvernement

Alain Juppé, ministre d’Etat chargé de l’Ecologie, du développement et de l’aménagement durable
Jean Louis Borloo , ministre de la Stratégie économique, entreprises et emploi
Eric Woerth
, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique
Bernard Kouchner,
ministre des Affaires étrangères et européennes
Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville
Roselyne Bachelot, a été nommée ministre de la Santé, Jeunesse et Sports
Christine Albanel
, ministre de la Culture, de la Communication et porte-parole du gouvernement
Christine Lagarde, ministre de l’Agriculture et de la pêche
Xavier Bertrand
, ministre du Travail et des relations sociales
Michèle Alliot Marie, ministre de l’Intérieur et de l’Outre-Mer
Hervé Morin, ministre de la Défense
Brice Hortefeux
, ministre de l’immigration, intégration et identité nationale
Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Rachida Dati nommée ministre de la Justice
Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale
Quatre secrétaires d’Etat
Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes
Eric Besson, secrétaire d’Etat à la Prospective
Roger Karoutchi, secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement
Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat chargé des transports auprès d’Alain Juppé, ministre d’Etat en charge de l’Ecologie
Martin Hirsch, haut commissaire aux solidarités actives.

1...101102103104105

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY