a5-Les entretiens du blog citoyen

Articles archivés

Présidentielles : le jeu fermé DSK/Sarkosy/ Le Pen… est-il une fatalité?

Créé par le 06 mai 2011 | Dans : a5-Les entretiens du blog citoyen, Battre campagne

bdx3mai20110081.jpgLors de sa visite à Bordeaux, Jean-Pierre Chevènement confiait récemment au Blog citoyen, socialiste et républicain et à AgoraVox les raisons d’une probable candidature en 2012 :

“La démocratie est aussi un effort de pédagogie collective. Elle a besoin du débat, de la contradiction. L ‘intérêt général se définit en terme de débat. Il ne se définit pas a priori.”

Et dans un entretien du 7 mai au journal Le Pays dans sa réponse à Céline Mazeau : « Vous allez vous présenter à l’élection présidentielle. Parce que vous pensez que le PS s’est égaré ? », Jean-Pierre Chevènement précise à nouveau ses objectifs.

« Comme je l’ai dit, ma candidature sera le moyen de « faire bouger les lignes ». Je crois à la nécessité d’un débat républicain et argumenté pour former l’esprit public et pour mettre la France en mesure de relever les redoutables défis qui sont devant elle : redresser l’Europe qui ne peut et ne doit pas se confondre avec une cure de rigueur à perpétuité. Réaffirmer enfin l’identité républicaine de la France. Ni repli frileux ni régression communautariste ! La France a besoin qu’on lui parle à la fois de son histoire et de son avenir. Elle a besoin d’une alternative véritable, d’un projet citoyen pour le XXI e siècle. » (Source : Le Pays )

C’est tout à l’avantage de la gauche de disposer d’un logiciel d’idées et de propositions nouvelles incarnées par le président d’honneur du MRC. J’ai souvent évoqué sur ce blog l’exemplaire capacité de Jean-Pierre Chevènement dans sa résistance politique et culturelle à la vague néolibérale. Fort de son parcours, cet homme inspire un profond respect, ce qui n’est pas de nos jours la chose la mieux partagée dans les sommets de la politique.

Avec son charisme, ses convictions, les propositions de son mouvement et de sa fondation Res Publica, Jean-Pierre Chevènement préserve les chances d’une reconquête républicaine face à la montée d’une Marine Le Pen qui engrange électoralement les frustrations de nos compatriotes. En parlant clair sur des sujets majeurs tels que la politique économique et sociale, la sûreté publique, la défense, la recherche et l’enseignement, l’énergie et l’environnement, le président rompt avec la facilité des choix incohérents. On sait qu’il va au fond des choses et qu’il traduit dans ses actes sa parole publique.  

 A la différence d’un DSK et d’un Sarkosy qui n’offrent aucune réponse pour sortir du cercle vicieux de l’euro cher, de la désindustrialisation, des suppressions d’emplois, de l’endettement et de l’effacement de la France, le programme de salut public permet la reconquête de notre nation citoyenne.

Dans ce temps d’une annonce sans doute décisive, Jean-Pierre Chevènement vient d’ouvrir une perspective vraiment républicaine à notre peuple.

Chevènement Président !

X.D

A suivre dans notre prochaine édition avec un entretien exclusif au blog citoyen, socialiste et républicain - Agora Vox. dans lequel on retrouve les positions du sénateur et président d’honneur du MRC sur les grands sujets nationaux et internationaux: Europe, politique économique et sociale, pacte de compétitivité, monde arabe… memo00061.jpg

Ci dessous le podcast de l’intervention publique de Jean-Pierre Chevènement dans les salons de la librairie Mollat (cliquer sur les liens pour écouter l’intervention intégrale) :

 

http://www.mollat.com/swf/player.aspx?id=21300256

 

memo0010.jpgmemo0007.jpgCrédits photographiques du blog citoyen, socialiste et républicain. Une vue de l’assemblée et, au premier rang, de responsables  régionaux du Mouvement républicain et citoyen

Suite des entretiens du blog citoyen et d’AgoraVox avec J.P Chevènement: « Je ne suis pas contre l’Europe. Je suis contre la superposition à l’idée européenne d’un logiciel néolibéral à travers l’acte unique! »

Créé par le 06 mai 2011 | Dans : a5-Les entretiens du blog citoyen, Battre campagne

Jean-Pierre Chevènement répond aux questions du Blog citoyen et d’AgoraVox sur l’Europe

Le capitalisme financier mondialisé, l’Europe

« Le capitalisme n’obéit plus à aucune espèce de règles et en particulier le capitalisme financier va acquérir un poids prépondérant. Le capital financier à travers les fonds d’investissement, les salles de marché des grandes banques va dicter sa loi. C’est la théorie de l’acquisition de la valeur pour l’actionnaire, c’est la dictature de l’actionnariat et c’est le transfert d’une partie importante de l’appareil de production des vieux pays industrialisés vers les pays à très bas coût ou à fort potentiel de croissance. Par exemple la Chine bien évidemment qui est l’atelier du monde et qui forme chaque année 700000 ingénieurs et chercheurs, c’est à dire plus que l’Europe! »

« Vous me posez la question de l’avenir de la France. La France est évidemment dans l’Europe. Je ne suis pas contre l’Europe. Je suis contre la superposition à l’idée européenne d’un logiciel néolibéral à travers l’acte unique qui par lui-même était assez incompréhensible pour ceux qui l’ont voté. »

«  …C’est en fait l’acceptation du cadre néolibéral par l’Europe toute entière. Cela arrangeait peut être Madame Thatcher, ça arrangeait moins sans doute Monsieur Khol mais il l’a accepté. Ce qui est curieux c’est que les socialistes eux ont fait ce pari! Ce pari pascalien que j’évoque dans mon livre. »

L’euro

 » Si on en reste au niveau de l’euro, il faut changer la perspective et changer les règles du jeu. Substituer la croissance à la récession, à la régression, à l’austérité. Par exemple procéder par une relance salariale ou par un emprunt européen. Il faut d’abord que les textes européens le permettent (…). Naturellement, il y a en Europe des degrés différents de solidarité et l’Europe ne représente pas une solidarité aussi puissante que celle qui peut exister à l’intérieur de chaque nation via un budget important, via des règles de sécurité sociale…bref il y a une solidarité effective, une politique d’aménagement du territoire… »

« Mais au niveau de l’Europe, le principe qui a été posé par le traité de Maastricht confirmé par Lisbonne c’est la responsabilité de chaque Etat et l’interdiction des transferts financiers. Et il a fallu forcer la main de Madame Merkel pour lui faire accepter le principe d’un fonds européen de stabilité financière… »

Le pacte de compétitivité

 » Madame Merkel impose son pacte de compétitivité à Monsieur Sarkosy parce qu’elle a besoin de la caution de la France pour l’imposer aux autres! Avez-vous entendu que les partis de gauche  en France, en Allemagne, en Italie en Espagne… protestent? C’est un grand silence! »

« On pourrait par exemple prendre le modèle de la Federal Reserve Bank, donner à la banque centrale la mission non pas simplement de lutter contre l’inflation mais de contribuer à la croissance et à l’emploi. On porrait l’autoriser à racheter les titres de dettes sur les marchés financiers, ce qu’elle a fait marginalement. Mais on pourrait lui donner les possibilités que la banque centrale américaine exercent à plein pour permettre aux Etats Unis d’Amérique de sortir de la crise plutôt par le haut. Le taux de croissance américain est de trois pour cent, le taux de croissance européen de un un et demi, notablement plus faible! »

« Est-ce qu’on est capable de changer notre perspective? de changer les règles du jeu?  Cela passe évidemment par une prise de conscience, par un rapport de forces. Je pense que le seul pays aujourd’hui qui peut faire entendre raison à l’Allemagne – parce que je crois que c’est la voix de la raison – c’est la France! »

« Tout se déroule comme si les hommes politiques avaient été dépossédés de leur pouvoir, comme si les peuples avaient perdu leur souveraineté. Pourtant les peuples continuent de penser que c’est eux qui décident et que la démocratie veut que les gens qu’ils élisent prennent des décisions qui vont dans le sens de leurs intérêts. Eh bien ce n’est pas comme cela que les choses se passent. Il y a là une contradiction absolument massive! »

Les entretiens du blog citoyen : »tordre le bâton dans l’autre sens » à l’occasion des prochaines élections en France, en Allemagne et en Italie

Créé par le 05 mai 2011 | Dans : a5-Les entretiens du blog citoyen, Battre campagne

XD : Face à la démission de nos élites, vous en appelez à la réappropriation par la gauche des valeurs républicaines et vous en appelez aussi à un accord de peuple à peuple entre la France et l’Allemagne.

Jean-Pierre Chevènement : Je pense que les peuples ne se laissent pas facilement déposséder de leur souveraineté. Même une fois faite sa réunification, l’Allemagne est très attentive à travers la Cour constitutionnelle de Karlsruhe à ce que les décisions ne soient pas prises en contradiction avec  sa constitution et ses intérêts fondamentaux. Donc l’Allemagne défend ses intérêts nationaux, il faut en avoir tout à fait conscience. Le rapport de forces en Europe a changé.

Nous ne sommes plus à l’époque où la France dominait l’Europe – ce qui était encore vrai au début des années 80 -, l’Allemagne était alors divisée, c’était la guerre froide. Aujourd’hui, l’Allemagne est réunifiée. La guerre froide, elle est pour toujours derrière nous. L’europe elle-même, s’est élargie aux pays de l’Est, l’Allemagne étant une puissance centrale. Donc aujourd’hui le numéro 1 en Europe comme disait le chancelier Kohl c’est l’Allemagne. Elle le fait sentir, elle défend ses intérêts.

Le pacte de compétitivité Merkel-Sarkosy – je ne sais d’ailleurs pas pourquoi Monsieur Sarkosy a cru bon d’endosser ce pacte de compétitivité – c’est une certaine conception du gouvernement allemand actuel de l’avenir de l’Europe. Une politique d’austérité à perte de vue, l’interdiction des déficits budgétaires dans la constitution, le recul automatique de l’âge du droit à la retraite, le décrochage salarial, partout des plans de rigueur – pas seulement dans les pays d’Europe du Sud mais même en Italie, même en France, même en Allemagne!

Donc une perspective très différente de la perspective américaine qui est une sortie de la crise par le haut, par la croissance et aussi par la planche à billet. Mais la politique de la banque centrale européenne est tout à fait différente de la Federal Reserve Bank, de la banque centrale américaine. Pourquoi avoir fait ce choix?…

Je pense que le seul pays aujourd’hui qui peut faire entendre raison à l’Allemagne – parce que je crois que c’est la voie de la raison – c’est la France, s’appuyant autant que possible sur les autres. Mais il y a un mûrissement des consciences qui est nécessaire et je pense que c’est à cela que servent les débats électoraux… Il va y avoir des élections générales en France, en Allemagne et en Italie en 2012, 2013. Donc, c’est quand même l’occasion de tordre le bâton dans l’autre sens comme disait Lénine!

Les entretiens du blog citoyen : Chevènement et la présidentielle

Créé par le 05 mai 2011 | Dans : a5-Les entretiens du blog citoyen, Battre campagne

XD : Peut être à l’exception d’Arnaud Montebourg, vous ne manifestez aucune confiance dans les capacités de la gauche. Pour l’élection majeure, vous semblez prêt à accomplir votre devoir. Vous présentez une orientation singulière que vous portez du reste depuis longtemps … Ce projet, ce programme de salut public, serez-vous en capacité à l’élection majeure de le décliner en propositions concrètes pour que les citoyens se déterminent?

JPC : Je pense qu’il faut voir si un espace politique existe. Pour que je puisse le faire, il faut non seulement des parrainages, il faut de l’argent, il faut des gens qui vous y encouragent, il faut qu’une alternative puisse réellement être offerte au pays.

Une alternative ça comporte bien entendu un certain nombre d’orientations. C »est à dire qu’il faut mettre nos partenaires européens devant leur responsabilité et il faut poser la question avec suffisamment de force pour que le débat politique chez eux qui va se dérouler bientôt puisse en effet poser les mêmes questions que nous aurions en principe nous même résolus si j’avais pu accéder à la présidence de la République!

Un président pour la reconquête d’une France républicaine

Créé par le 04 mai 2011 | Dans : a5-Les entretiens du blog citoyen, Battre campagne

memo00091.jpgLors de sa visite à Bordeaux, Jean-Pierre Chevènement confiait récemment au Blog citoyen, socialiste et républicain et à AgoraVox les raisons d’une probable candidature en 2012 :

« La démocratie est aussi un effort de pédagogie collective. Elle a besoin du débat, de la contradiction. L ‘intérêt général se définit en terme de débat. Il ne se définit pas a priori. »

C’est tout à l’avantage de la gauche de disposer d’un logiciel d’idées et de propositions nouvelles incarnées par le président d’honneur du MRC. J’ai souvent évoqué sur ce blog l’exemplaire capacité de Jean-Pierre Chevènement dans sa résistance politique et culturelle à la vague néolibérale. Fort de son parcours, cet homme inspire un profond respect, ce qui n’est pas de nos jours la chose la mieux partagée dans les sommets de la politique.

Avec son charisme, ses convictions, les propositions de son mouvement et de sa fondation Res Publica, Jean-Pierre Chevènement préserve les chances d’une reconquête républicaine face à la montée d’une Marine Le Pen qui engrange électoralement les frustrations de nos compatriotes. En parlant clair sur des sujets majeurs tels que la politique économique et sociale, la sûreté publique, la défense, la recherche et l’enseignement, l’énergie et l’environnement, le président rompt avec la facilité des choix incohérents. On sait qu’il va au fond des choses et qu’il traduit dans ses actes sa parole publique.  

 A la différence d’un DSK et d’un Sarkosy qui n’offrent aucune réponse pour sortir du cercle vicieux de l’euro cher, de la désindustrialisation, des suppressions d’emplois, de l’endettement et de l’effacement de la France, le programme de salut public permet la reconquête de notre nation citoyenne.

Dans ce temps d’une annonce sans doute décisive, Jean-Pierre Chevènement vient d’ouvrir une perspective vraiment républicaine à notre peuple.

Chevènement Président !

X.D

A suivre dans notre prochaine édition avec un entretien exclusif au blog citoyen, socialiste et républicain - Agora Vox. dans lequel on retrouve les positions du sénateur et président d’honneur du MRC sur les grands sujets nationaux et internationaux: Europe, politique économique et sociale, pacte de compétitivité, monde arabe… memo00061.jpg

Ci dessous le podcast de l’intervention publique de Jean-Pierre Chevènement dans les salons de la librairie Mollat (cliquer sur les liens pour écouter l’intervention intégrale) :

http://www.mollat.com/swf/player.aspx?id=21300256

 

 

12345

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY