Projet politique

Articles archivés

Le Talk de Jean-Pierre Chevènement: «Nos institutions sont grippées par le quinquennat»

Créé par le 22 jan 2019 | Dans : Articles de fond, Blog du Che, Projet politique

Image de prévisualisation YouTube

Vu dans le Figaro en ligne : Jean-Pierre Chevènement était l’invité du Talk – Le Figaro, une émission animée par Yves Thréard, Directeur adjoint de la rédaction du Figaro, le vendredi 18 janvier.

A lire à la Une de la lettre de la gauche républicaine Respublica : « L’émancipation demande de rompre avec les causes de la division du salariat », par Évariste

Créé par le 15 jan 2019 | Dans : Projet politique

 http://www.gaucherepublicaine.org/chronique-devariste/lemancipation-demande-de-rompre-avec-les-causes-de-la-division-du-salariat/7403056

Publié par Évariste et rediffusé sur ce blog (qui pour remercier son auteur de cette salubre agitation d’idées pour donner des aîles à la critique de la critique dans l’objectif de rompre avec la division du salariat et de favoriser l’émergence d’un nouveau bloc historique, n’en garde pas moins sa totale liberté d’analyse) en raison de l’appel suivant en fin d’article  : « Cet article vous a plu, diffusez-le »
Extrait « Si on veut traduire dans la pensée de Marx, d’Engels, de Jaurès et de Gramsci l’objectif stratégique du mouvement des gilets jaunes, on doit dire qu’il est de défendre le pouvoir d’achat des travailleurs c’est-à-dire de maintenir ou d’augmenter la valeur et le prix à payer de la force de travail des travailleurs donc de faire ce que le syndicalisme dit de lutte aujourd’hui ne réussit plus. Nous devons donc soutenir cette résistance au mouvement réformateur néolibéral. Mais nous savons que la crise économique systémique du capitalisme rend cette revendication impossible. Chaque euro de pouvoir d’achat gagné diminuera d’autant la plus-value et donc le profit des capitalistes. Et comme nous sommes dans un moment où le taux de profit moyen dans l’économie réelle est faible (contrairement à la période 45-fin des années 60), la spéculation financière internationale devient alors une nécessité du système capitaliste. Et pour approvisionner cette « chaudière chaude en combustible monétaire », il est au contraire nécessaire de faire baisser la masse des salaires directs et socialisés pour en augmenter les profits et de pouvoir ainsi alimenter la chaudière chaude en combustible monétaire. Et donc aujourd’hui, pour satisfaire les revendications des gilets jaunes, il est nécessaire de changer le système lui-même et donc d’entrer dans un processus révolutionnaire. »
Retour à l’article

L’émancipation demande de rompre avec les causes de la division du salariat

La première question qui se pose à ceux qui veulent « rompre avec les causes de la division du peuple », c’est « par quoi on commence ? » ! À cette question, nous répondons : « par tout à la fois ».

Alors là, fusent de partout des réactions du type « tu exagères » ou « heureusement que je pars à la retraite, et après moi le déluge », « continuons comme hier mais en accélérant », « changeons un élément du puzzle pour garder le logiciel vermoulu », etc.

L’irruption du mouvement des gilets jaunes – dont une étude récente montre qu’il possède un pourcentage d’anciens grévistes supérieur à celui de la population française (44 % au lieu de 33 %) – a donc sidéré « la gauche dite radicale ». Ainsi que la fin des élections professionnelles donne une nouvelle possibilité aux équipe syndicales combatives du mouvement syndical de lutte (CGT, Solidaires, FSU et certains secteurs de FO) afin de sortir de l’ornière du syndicalisme « rassemblé » qui – non content d’être un simple organisateur des randonnées pédestres les 22 mai, 9 octobre et 1er décembre 2018 – a permis au mouvement réformateur néolibéral (CFDT et les autres) de poursuivre sa progression dans les institutions avec une abstention devenue majoritaire. Lire la suite »

2 vidéos :M-N Lienemann explique sa scission d’avec le PS pour un nouveau front populaire et rejoint le groupe communiste au Sénat. Jean-Luc Laurent déclare que le MRC a décidé de participer à la recherche d’une liste commune avec la FI

Créé par le 15 oct 2018 | Dans : Gauche anti-libérale, Pour une autre Europe, Projet politique

Image de prévisualisation YouTube

 

2 vidéos :M-N Lienemann explique sa scission d'avec le PS pour un nouveau front populaire et rejoint le groupe communiste au Sénat. Jean-Luc Laurent déclare que le MRC a décidé de participer à la recherche d’une liste commune avec la FI  dans Gauche anti-libérale

Ajoutée le 15 oct. 2018

Une page se tourne : le MRC va s’allier aux anciens socialistes Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann pour se rapprocher de la France insoumise. Pour en parler, Jean-Luc Laurent, ancien député et président du MRC, était l’invité de #LaMidinale.
Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

Lancement des premières « Causeries » de Nos Causes Communes à Paris, Toulouse et Laon pour reconstruire la gauche.

Créé par le 13 oct 2018 | Dans : Projet politique

 

Billet de Jean-Luc Laurent
Président du MRC


 

Après le succès du colloque organisé au Palais du Luxembourg en juin « gauche année 0 » et le succès de nos « Universités de rentrée de Nos Causes Communes » en septembre, le travail entrepris de reconstruction de la gauche doit se poursuivre. C’est pourquoi, nous avons décidé d’organiser des réunions publiques dans les villes et d’aller sur le terrain. Il est d’ores et déjà prévu que trois « Causeries de Nos Causes Communes » se tiennent prochainement.

Nous invitons l’ensemble de nos militants à y participer mais aussi les citoyens qui attendent une perspective à gauche. Nous proposons à ceux qui le souhaitent à contacter leurs responsables départementaux et régionaux ainsi que les responsables de la plateforme « Nos Causes Communes » pour organiser dans leur département des évènements similaires.

Nous vous donnons donc rendez-vous pour les trois premières « Causeries »

-     Le 16 octobre à Paris sur le thème de la défense des services publics ;
-     Le 19 octobre à Laon sur le thème de la reconquête des classes populaires ;
-     Le 7 novembre à Toulouse sur les thèmes du travail et de l’industrie ;

Vous pourrez trouver le détail des informations sur les « Causeries » à venir sur la page Nos Causes Communes   .

C’est grâce à la mobilisation de tous les militants que nous pourrons ensemble bâtir un projet pour la gauche du XXIe siècle et proposer une alternative républicaine et sociale aux projets mortifères portés par les libéraux et les identitaires. Nous vous attendons donc nombreux pour poursuivre l’élan donné et faire souffler le vent du renouveau à gauche !

« Nos Causes Communes »

Créé par le 09 sept 2018 | Dans : Gauche anti-libérale, Mouvement Républicain et Citoyen, Projet politique

La souveraineté populaire face aux marchés (Nos causes communes)

Image de prévisualisation YouTube

 
 
Discours d’ouverture de Jean-Luc Laurent lors des universités de rentrée de « Nos Causes Communes ».
 
 
 
Je tiens d’abord à vous souhaiter à tous la bienvenue à l’université de rentrée de « Nos Causes Communes » que le MRC et le courant animé par Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann « L’Union et l’Espoir » ont le plaisir d’organiser ensemble. Fort de l’intérêt et du succès des rencontres du 9 juin que nous avions co organisées avec également République et Socialisme, nous avons décidé de faire ensemble nos universités de rentrée et de lancer à cette occasion la plateforme « Nos Causes Communes ».  Lire la suite »
12345...85

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY