Projet politique

Articles archivés

L’emploi, variable d’ajustement

Créé par le 29 déc 2006 | Dans : a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de Xavier Dumoulin, Projet politique

 http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/3_questions_a/20061228.OBS4770/reactions8d56.html?limit=0

Xavier Dumoulin

Thomas Coutrot rappelle des éléments basiques sur la comptabilisation des demandeurs d’emploi en France. Depuis longtemps les chiffres officiels servant au cacul du taux de chômage s’appuient sur les personnes sans activité à la recherche d’un emploi à durée indéterminé. Ce qui fait problème, dans un contexte de contrôle accru des chômeurs, c’est la démoralisation des personnes. Un grand nombre de personnes ne déclarent plus être en recherche d’emploi.

 La conclusion de Thomas Coutrot nous interroge sur le fonctionnement de notre système économique et social. Faire de l’emploi une simple variable d’ajustement n’est pas acceptable. Le discours sur la flexibilité traduit pourtant cette approche. Mais comment changer de logique? 29.12 à 07h20

Le « Buffet Royal » sans repasser les plats !

Créé par le 28 déc 2006 | Dans : a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de Xavier Dumoulin, Non classé, Projet politique

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=17139&id_forum=262713&var_mode=recalcul#commentaire262713

par Xavier DUMOULIN (IP:xxx.x01.222.244) le 28 décembre 2006 à  13H30 

On peut toujours prendre en défaut d’incohérence ou d’imprécision José Bové. Mais on doit lui donner acte de la clarté de son message sur la nécessité de faire front pour empécher l’élection de monsieur Sarkozy. Les anti-libéraux n’ont pas su conduire avec sérénité le débat sur l’alternative politique en évitant des postures simplistes sur les questions qui fâchent. Il en est ainsi de l’énergie nucléaire, qui, n’en déplaise au courant écologique, reste la plus pertinente contre l’effet de serre. En matière de sûreté peut-on faire l’économie d’une réflexion d’ensemble sur la conjugaison des efforts de prévention avec une répression adaptée au type de délinquance? Et que dire de la politique carcérale ? Sur l’Europe, peut-on se contenter de dénoncer la vision libérale d’une concurrence libre et non faussée sans réfléchir aux conditions d’une relance des coopérations entre Etats ? La liste serait longue des questions utiles à tout projet alternatif. Pour ce qui concerne le « Buffet Royal » il serait temps de se mettre en bouche pour ne pas désespérer tous ceux qui attendent des réponses crédibles en conservant cette posture radicale qui rimait jadis avec une vision républicaine et socialiste.

Parti pris (ma réaction à la chronique du directeur de l’Expansion)

Créé par le 23 déc 2006 | Dans : a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de Xavier Dumoulin, Projet politique

http://www.lexpansion.com/art/126.0.152154.0.html

23/12/2006 à 03:30
Ce papier dénonce l’attitude quelque peu irresponsable des candidats trop enclins à flatter les attentes des électeurs en faisant fi de la réalité. Mais le questionnement ne traduit-il pas un parti pris vis à vis du social? On ne peut que s’étonner de l’oubli des questions majeures posées en la matière par notre réalité sociale. Avec près de sept millions de pauvres, un chômage massif, des délocalisations et un trop faible pouvoir d’achat des bas salaires, la situation française appelle en effet des réponses nouvelles. S’il y a de la démagogie, n’est-elle pas alors du côté de ceux qui promettent sans rien bousculer de ce qui fait problème? Quels instruments de politique économique? Quelle politique des revenus? Quelle Europe? Quelle politique sociale et fiscale? Ne sont-ce point là des questions très ouvertes qui appellent des réponses divergentes selon les intérêts en cause. Si démagogie il y a, il faudrait alors la chercher dans l’incohérence de la réponse à l’égard de l’objectif affiché et nom dans une vision sociale, au demeurant fort justifiée pour cette France qui souffre.

Jean Pierre et Ségolène : un courant qui passe

Créé par le 23 déc 2006 | Dans : a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de Xavier Dumoulin, Projet politique

 http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=16655#commentaire253355

 par Xavier Dumoulin (IP:xxx.x03.33.127) le 15 décembre 2006 à  07H56

Il ne faut pas stigmatiser des positions pour dénoncer sans arguments de fond. Visiblement notre journaliste ne connait rien du projet de Jean Pierre Chevènement. Je l’invite à découvrir la République européenne dans son dernier ouvrage : « La faute de Monsieur Monnet ». Il verra que l’approche des questions internationales et européennes sont au coeur de sa réflexion. C’est une pensée éclairée sur le Monde et l’universel. L’approche historique et la philosophie politique fondent un regard lucide sur la situation présente. Jean Pierre Chevènement part de la réalité du cadre démocratique aujourd’hui en Europe : celui des Etats. Il envisage une réorientation de l’Europe à laquelle il assigne des objectifs nouveaux: rompre avec la logique d’une Europe de la mondialisation libre échangiste au profit d’une Europe des coopérations à géométrie variable, d’abord préoccupée par la croissance, le développement durable et l’emploi. Cette Europe doit s’ouvrir au Sud (Afrique) et à l’Est (Russie) en favorisant des coopérations économiques utiles au développement. Cette vision est au coeur du projet de JPC. L’accord MRC-PS traduit une maturité des approches dans ce domaine et il faut s’en réjouir. Bien sûr, il n’est pas aisé d’aller à contre-courant de l’idéologie dominante du libre échange et de son bras armé: l’OMC. C’est pour cela que l’union autour de Ségolène Royal est importante car elle peut barrer la route au candidat du capitalisme mondialisé, de surcroît atlantiste et communautariste.

1...8182838485

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY