Sondages

Articles archivés

Ségolène Royal représente le mieux les valeurs de la gauche

Créé par le 22 mai 2007 | Dans : Ségolène Royal, Sondages

PARIS (AFP) – Ségolène Royal est la personnalité socialiste qui représente le mieux les valeurs de la gauche (41%) aux yeux des sympathisants de gauche, loin devant Dominique Strauss-Kahn (28%), selon un sondage LH2 paru mardi dans Libération.

Sont ensuite cités Laurent Fabius, François Hollande et Arnaud Montebourg (7% chacun). 3% nomment une autre personnalité.

A l’avenir, les sympathisants de gauche souhaitent que la gauche soit « plus attentive à la situation des personnes défavorisées » (18%) mais également qu’elle « s’adapte davantage aux réalités économiques » (18%).

Parmi les autres enjeux retenus, ils veulent que la gauche « défende davantage l’éducation, le savoir et la culture » (14%), « se préoccupe davantage de l’environnement » (10%), « défende davantage l’ordre et la sécurité » (10%), « s’oppose davantage à la mondialisation économique » (9%) et « analyse mieux le monde d’aujourd’hui » (6%).

« Ségolène Royal demeure la personnalité socialiste qui incarne le mieux les valeurs de la gauche aux yeux des personnes interrogées. Ce succès persistant s’explique notamment par sa capacité à convaincre une part significative des milieux modestes », analyse François Miquet-Marty, directeur des études politiques à LH2.

Sondage réalisé du 11 au 19 mai par téléphone auprès d’un échantillon de 810 sympathisants de gauche issus d’un panel de 2.019 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Notice détaillée consultable à la commission des sondages

Sarkozy-Royal, l’écart se resserre

Créé par le 25 avr 2007 | Dans : Sondages

Sarkozy 51%, Royal 49%: c’est la dernière livraison de la Sofres. Le sondage TNS-Sofres réalisé lundi et mardi pour RTL, Le Figaro et LCI prévoit pour la première fois depuis le premier tour un écart aussi faible entre les deux candidats. Les six précédentes enquêtes donnaient entre 52% et 54% à Nicolas Sarkozy et entre 46% et 48% à Ségolène Royal. Selon cette étude, 25% seulement des voix de François Bayrou se reporteraient sur le candidat UMP et 46% sur la prétendante socialiste. Le reste des électeurs Bayrou s’abstiendrait.

Le sondage de TNS Sofres

Créé par le 24 avr 2007 | Dans : Sondages

PARIS (Reuters) – Nicolas Sarkozy (UMP) l’emporterait avec 51% des suffrages au second tour de l’élection présidentielle contre sa rivale socialiste Ségolène Royal (49%), selon un sondage TNS Sofres pour Le Figaro, RTL et LCI.

Vingt-neuf pour cent n’ont pas exprimé d’intention de vote pour le second tour qui aura lieu le 6 mai.

Quarante-six pour cent des électeurs de François Bayrou (UDF) voteraient pour Ségolène Royal, tandis que 25% se prononceraient pour Nicolas Sarkozy. Vingt-neuf pour cent ne se prononcent pas.

Soixante-deux pour cent de l’électorat de Jean-Marie Le Pen voteraient pour Nicolas Sarkozy et 16% pour la présidente de Poitou-Charentes. Ils sont 22% à ne pas se prononcer.

Dans l’électorat d’Olivier Besancenot (LCR), ils sont 78% à avoir l’intention de voter pour Ségolène Royal et 7% pour Nicolas Sarkozy.

Quatre-vingt huit pour cent des personnes interrogées disent s’intéresser au second tour. Elles sont 32% à s’y intéresser « assez » et 56% « beaucoup ».

Ce sondage a été réalisé les 23 et 24 avril auprès de 1.000 personnes.

Royal devant Bayrou et Sarkozy en souhait de victoire, selon BVA

Créé par le 18 avr 2007 | Dans : Ségolène Royal, Sondages

PARIS (Reuters) – Ségolène Royal devance, dans l’ordre, François Bayrou et Nicolas Sarkozy en souhait de victoire pour l’élection présidentielle, selon un sondage BVA pour L’Express et Metro rendu public mardi.

Au total, 35% des personnes interrogées souhaitent la victoire de la candidate socialiste, 31% celle du président de l’UDF et 30% celle du candidat de l’UMP.

Cette enquête a été réalisée par téléphone les 9 et 10 avril 2007 auprès de 953 personnes.

L’écart semble se creuser entre les différents candidats.

Selon un sondage similaire réalisé du 29 au 31 mars, 31% des personnes interrogées souhaitaient la victoire de Ségolène Royal, contre 29% qui citaient François Bayrou et autant qui avançaient le nom de Nicolas Sarkozy.

La nébuleuse des indécis à l’avant-scène avant le premier tour

Créé par le 17 avr 2007 | Dans : Sondages

PARIS (Reuters) – La course aux indécis s’aiguise à l’approche du premier tour de l’élection présidentielle qui paraît s’orienter, selon les sondages, vers le scénario d’un duel entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, à 50-50 avec le candidat de l’UMP au second tour d’après une enquête CSA.

Le nombre d’indécis se situe à un niveau plus élevé qu’en 2002 à cinq jours du scrutin, entre 37% et 42% selon les instituts de sondage.

Un sondage CSA-Cisco pour Le Parisien-Aujourd’hui en France donne le candidat de l’UMP et sa rivale socialiste à égalité au second tour pour la première fois depuis les 21 et 22 mars.

L’écart se resserre de fait au premier tour : Nicolas Sarkozy est crédité de 27% des intentions de vote (+1), Ségolène Royal de 25% (+2), François Bayrou de 19% (-2) et Jean-Marie Le Pen de 15,5% (+0,5).

Selon CSA, le taux d’abstention et de bulletins blancs ou nuls serait de 21% au premier tour.

Selon la 41e vague du baromètre électoral quotidien d’Ipsos/Dell pour SFR et Le Point, le candidat de l’UMP l’emporterait le 6 mai avec 52% des voix (-1) face à Ségolène Royal, créditée de 48% (+1).

Quatorze pour cent des personnes certaines d’aller voter n’expriment pas d’intention de vote.

« Les électeurs ne sont pas des marionnettes qu’on agite en leur parlant un jour d’un rétrécissement de l’écart et le lendemain d’un élargissement », tempère Gérard le Gall, responsable des sondages au PS, qui a vécu le « choc » du 21 avril 2002.

Un sondage à 50-50, « ça attire le regard et permet même d’oublier les autres », poursuit-il, précisant qu’une quinzaine d’enquêtes d’opinion sont encore à venir jusqu’à la clôture officielle de la campagne vendredi à minuit.

« On a toujours dit que les derniers jours seraient déterminants et devraient être l’objet d’une clarification qui jouerait en notre faveur », ajoute Vincent Peillon.

« La logique politique est que Ségolène Royal soit au deuxième tour. C’est en train de se mettre en place », assure le porte-parole de la candidate.

Lire la suite sur Yahoo http://fr.news.yahoo.com/17042007/290/la-nebuleuse-des-indecis-a-l-avant-scene-avant-le.html

12345...10

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY