Sondages

Articles archivés

Le « Monsieur sondages » du PS évoque un risque pour Royal au 1er tour

Créé par le 08 mar 2007 | Dans : Battre campagne, Ségolène Royal, Sondages

PARIS (AFP), 18:46

Gérard Le Gall, le « Monsieur sondages » du PS, estime qu’ »il y a désormais un risque statistique réel » que Ségolène Royal n’accède pas au second tour de la présidentielle, à la lumière des derniers sondages faisant état d’une forte percée de François Bayrou.

« La situation politique est une patinoire. Tout le monde peut chuter, y compris Sarkozy. Mais sur cette patinoire, Bayrou avance, avec un phénomène de vases communicants entre son électorat et l’électorat Royal », analyse M. Le Gall, cité par le Monde daté de vendredi.

Lire la suite »

Ifop Frédéric Dabi «Bayrou, l’électorat le plus volatil»

Créé par le 27 fév 2007 | Dans : Ségolène Royal, Sondages

Dans Libé Extraits http://www.liberation.com/actualite/evenement/evenement1/237633.FR.php

 «C’est une campagne un peu folle, avec un très haut niveau d’intérêt dans l’opinion, mais beaucoup d’indécis, environ une personne sur deux ! On peut néanmoins pointer trois faits majeurs. D’abord une gauche très faible, en dessous de son étiage de 2002, et même des résultats de la présidentielle de 1969 ou des législatives de 1993…

Ensuite, les deux principaux candidats sont au coude à coude. Ségolène Royal s’est recrédibilisée après son passage sur TF1. Enfin, la surprise Bayrou, qui n’en finit pas de monter…  »

CSA Stéphane Rozès «Royal s’est en partie refaite»

Créé par le 27 fév 2007 | Dans : Ségolène Royal, Sondages

Dans Libé Extraits 

«Après une longue précampagne, nous sommes entrés dans la vraie campagne du premier tour. Dans cette phase, chaque candidat doit construire une cohérence entre sa personne, ses valeurs ­ que j’appelle sa dimension spirituelle ­ et le contenu de son programme. L’affaire ne se joue pas sur le fait de savoir quelle lessive lave plus blanc… Puis, durant la campagne du second tour, la question posée est : à qui va-t-on confier les clés de la maison ? Après avoir décroché, Ségolène Royal s’est en partie refaite grâce à l’émission à TF1, en rétablissant un lien direct avec le pays, contrairement à ce qu’elle avait fait lors du discours de Villepinte. Bayrou reste un phénomène en construction. Lire la suite dans Libé http://www.liberation.com/actualite/evenement/evenement1/237632.FR.php

Un sondage LH2 donne Sarkozy et Royal à 50-50 au second tour

Créé par le 27 fév 2007 | Dans : Ségolène Royal, Sondages

Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal seraient à égalité 50-50 au second tour de l’élection présidentielle, selon un sondage LH2 pour RMC, 20 Minutes et BFM TV rendu public lundi, première enquête depuis janvier où Ségolène Royal revient à hauteur de son concurrent UMP au deuxième tour.

Le ministre de l’Intérieur avait été donné vainqueur (avec un écart maximal de 55-45) dans les 29 sondages précédents réalisés depuis le 15 janvier, même si l’écart entre les deux principaux concurrents s’était resserré dans les deux enquêtes précédentes.
Extraits du Nouvel Obs
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/elysee_2007/

Deux sondages confirment une baisse de Nicolas Sarkozy au premier tour

Créé par le 26 fév 2007 | Dans : Battre campagne, Sondages

Dans le Monde Extraits http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-876535@51-841384,0.html

Ségolène Royal gagne 2 points d’intentions de vote au premier tour à 27 %, selon un sondage LH2 pour RMC-20 Minutes-BFM TV rendu public lundi 26 février. François Bayrou est crédité de 17 % pour la troisième fois dans un sondage, gagnant 3 points sur la précédente enquête LH2. Pendant ce temps, Nicolas Sarkozy perd trois points à 30 %. Jean-Marie Le Pen est stable à 13 %. Une autre enquête, également réalisée les 23 et 24 février, après l’annonce du remaniement de l’équipe de Mme Royal, montre une évolution similaire : la candidate du PS gagne 3 points en une semaine, à 26 % d’intentions de vote et le président de l’UDF progresse d’1,5 point à 17,5 %, selon ce sondage Ipsos pour Le Point. Le candidat de l’UMP perd deux points à 31 %, son niveau le plus bas depuis le début de la campagne, dans les enquêtes Ipsos. Le champion du FN est stable à 13 %.« Mme Royal a vraiment repris la main », estime François Miquet-Marty, de LH2. Nicolas Sarkozy pâtit de l’« inquiétude » qu’il suscite « toujours » chez certains électeurs et « peine à aller au-delà de son propre camp », selon l’analyste. François Bayrou « est bien perçu sur la critique du clivage droite-gauche, séduit par son discours sur la dette et progresse aussi sur les difficultés de Nicolas Sarkozy », ajoute-t-il. Quant à Jean-Marie Le Pen, il ne disposerait plus comme en 2002 d’un « réservoir » d’électeurs populaires prêts à voter pour lui au dernier moment, selon M. Miquet-Marty.

1...5678910

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY