Une autre mondialisation

Articles archivés

La « bravitude » de Ségolène Royal

Créé par le 06 jan 2007 | Dans : a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de Xavier Dumoulin, Ségolène Royal, Une autre mondialisation

http://www.20minutes.fr/articles/2007/01/06/20070106-actualite-Segolene-Royal-veut-sensibiliser-les-Chinois-sur-les-mefaits-de-la-concurrence-deloyale.php

En évoquant la question de la convergence des droits sociaux et en s’occupant des problèmes environnementaux, Ségolène Royal se montre tout à fait digne, sans pour autant se poser en donneuse de leçon. Il n’en demeure pas moins qu’elle sut, dans un passé récent afficher avec force ses valeurs à l’occasion de la venue en France du numéro un chinois. Mais Ségolène Royal sait aussi présenter les perspectives et les enjeux du décollage de cette puissance économique émergente. Avec réalisme elle aborde ces différentes questions, soucieuse de favoriser un dialogue serein. Cette diplomatie est bien conforme à son désir d’avenir d’un monde plus juste.

Xavier DUMOULIN – 06.01.2007 – 21h35

La posture de Mme Royal face aux dirigeants chinois

Créé par le 06 jan 2007 | Dans : a1-Abc d'une critique de gauche. Le billet de Xavier Dumoulin, Ségolène Royal, Une autre mondialisation

Dans un pays qui bafoue les droits politiques et sociaux les plus élémentaires, il n’est pas aisé de trouver le ton juste à partir du moment où on accepte le principe d’une rencontre protocolaire avec ses dirigeants. C’est pourtant ce que tente dès aujourd’hui Ségolène Royal. Dans la mondialisation capitaliste, la Chine possède d’immenses atouts. Elle rogne déjà d’importantes parts de marché mais représente aussi une grande opportunité pour nos produits hauts de gamme. Ses relations commerciales avec d’autres pays pauvres sont aussi à considérer. La presse fait état de nombreux points de discussion, ponctués de visites phare (Cité interdite, grande muraille, etc.). Il faut suivre avec intérêt ce déplacement qui doit s’inscrire dans une perspective d’évolution de cette nouvelle puissance dans une mondialisation mieux maîtrisée.

Xavier DUMOULIN 06.01 à 06h58

En allant en Chine, Ségolène Royal regarde l’avenir en face

Créé par le 06 jan 2007 | Dans : Ségolène Royal, Une autre mondialisation

La Chine est une grande puissance émergente. Son modèle socio-économique et politique heurte nos principes. Ce régime écrase toute velléité d’émancipation politique et sociale. Pourtant la Chine est incontournable à bien des égards. Le voyage de Ségolène Royal doit s’incrire dans une perspective d’évolution de ce pays et de ces relations avec le reste du Monde. Les sujets de discussion sont très larges. Ségolène Royal va devoir trouver une posture équilibrée pour un dialogue constructif.

Xavier DUMOULIN 06.01 à 06h47

A propos de la Chine

Créé par le 05 jan 2007 | Dans : Une autre mondialisation

Quelques articles pour aller plus loin…

La Chine, « dragon » colossal ou partenaire stratégique ?, par Jean-Pierre Chevènement, Le Figaro, septembre 2003

Les actes du colloque du 28 novembre 2005 de la Fondation Res Publica «Mondialisation régulée des échanges et préférence européenne» avec en particulier l’intervention de Philippe Cohen, journaliste économique, auteur (avec L.Richard) de « La Chine sera-t-elle notre cauchemar ? »,

Vendredi 05 Janvier 2007

Pour consulter ces articles allez sur le blog de Jean Pierre Chevènement

http://www.chevenement.fr/A-propos-de-la-Chine_a159.html?PHPSESSID=4a534302882772ce7297c92350bf010f

Les Chinois attendent « la rose de France »

Créé par le 05 jan 2007 | Dans : Une autre mondialisation

 http://www.20minutes.fr/articles/2007/01/05/20070105-politique-Les-Chinois-attendent-br-la-Rose-de-France.php

Ségolène Royal entame son deuxième voyage à l’étranger de candidate à la présidentielle. Ces déplacements sont un exercice certainement utile à la candidate mais aussi à la France et peut être à la Chine. Ségolène Royal doit tenir compte naturellement des relations diplomatiques et commerciales. Quelle peuvent être ses marges de manoeuvre sur le terrain de ce qui fache nos esprits citoyens? Le grand scandale de ce pays n’est-il pas de profiter d’un encadrement extrême des individus pour prospérer dans la voie d’une économie de capitalisme sauvage, niant totalement les exigences sociales les plus élémentaires? L’approche de ces questions avec les dirigeants n’est pas facile et Ségolène Royal n’entend pas se poser en donneur de leçons. Pour autant les discussions sur la mondialisation et l’environnement sont au programme. Ce cadre peut constituer une bonne base d’échanges pour établir, au long cours une évolution plus favorable au peuple chinois dans une mondialisation mieux maîtrisée.

Xavier DUMOULIN – 05.01.2007 – 22h30

1...2122232425

Nouveau regard, nouvelle Ec... |
democratia |
Mers El-Kébir Franc-Tireur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les emprunts russes
| mouvement de soutien "waaxu...
| HYPERDEMOCRACY